ACCUEIL > POLITIQUE > Le Gabon à l’heure des élections législatives et des locales !


Le Gabon à l’heure des élections législatives et des locales !

  27 septembre 2018 à 23h17min 0 Commentaire(s)


Le Gabon s’apprête à renouveler ses députés à l’Assemblée nationale, ainsi que les responsables des collectivités locales sur l’ensemble du territoire national. Après la dissolution le 30 avril dernier de la 13e législature, l’heure est au renouvellement. Dans le même temps les collectivités locales vont élire leurs représentants, c’est donc une double élection actuellement préparée par les instances habilité, le ministère de l’Intérieur et le Centre Gabonais des Elections (CGE). Le top des hostilités a été donné par le président du CGE, Moïse Bibalou Koumba, qui a officiellement ouvert la campagne électorale.

Le 25 septembre 2018, ouverture officielle de la campagne électorale de l’élection jumelée, législatives et locales. Les états majors des partis politique, opposition et majorité sont déjà à pieds-oeuvre, comme ici au 3e arrondissement de Libreville, où le meeting d’ouverture animé par les trois représentantes du Parti Démocratique Gabonais, (PDG) au pouvoir a tenu toutes ses promesses. La ferveur militante était a son comble, grâce à la participation des femmes, des jeunes, assistés de nombres de notables du PDG, à l’image de la camarade Marie Josephine Kama (Patience Dabany).

Sur le podium, trois femmes se succèdent. Elles sont toutes têtes de listes. Rose Cristiane Ossouka Raponda pour la liste des locales, Sylvie Kota et Germaine Ngalibaly pour les législatives, 1er et 2e siège, du 3e arrondissement pour le compte du Parti Démocratique Gabonais. A leur électorat, les candidates PDG ont délivré un message clair et riche de sens.
« voter les listes PDG, c’est voter pour un message clair et net, un message d’espoir pour un Gabon transformé et d’avantage prospère pour tous », a déclaré la camarade Rose Cristiane Ossouka Raponda.
Même son de cloche pour Germaine Ngalibaly, candidate PDG aux législatives. « je vous invite à la mobilisation et au vote utile le 6 octobre prochain, pour que notre parti sorte vainqueur de cette élection capitale. Car ensemble, nous allons accélérer la transformation du 3e arrondissement et du Gabon ».
Et la camarade Sylvie Kota, reconnaissante de l’honneur et la place qu’occupe désormais le femme Gabonaise, grâce à l’effectivité de la décennie de la femme, décrétée par le chef de l’état Ali bongo ondimba dans la période 2015-2025, pour elle, le choix de leurs modestes personnes est la résultante de cette volonté présidentielle. « Le chef de l’état a pensé que, pour accélérer le développement du 3e arrondissement et partant du Gabon, il pouvait faire confiance à la femme gabonaise. Faites nous confiance et ensemble transformons notre pays ». A-t-elle déclaré.

L’appel à un vote utile avec le PDG, les trois candidates se sont basées sur les réalisations déjà effectuées par le chef de l’état, sur le plan socio-économique, culturel et même politique.

D’autres rencontres sont au programme de cette campagne électorale qui va s’achever le 5 octobre prochain, et le premier tour de l’élection aura lieu le 6 octobre 2018.

gabontribune / Joel Tatou