ACCUEIL > POLITIQUE > Le Gabon à la 26eme Session Ordinaire de la CIPRES à Genève


Le Gabon à la 26eme Session Ordinaire de la CIPRES à Genève

  6 juin 2018 à 22h42min 0 Commentaire(s)



Le ministre gabonais de la Protection Sociale et de la Solidarité nationale, Guy Mexant Mamiaka, a pris du 30 au 1er juin à Genève en Suisse, à la réunion des États membres de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES), a-t-on appris.

Ce conclave de haut niveau qui faisant suite aux assises, tenues à Libreville au Gabon du 19 au 21 Mars dernier, avait pour objectif de réfléchir sur la promotion et la valorisation de la Protection Sociale au sein des États membres de la CIPRES, mais surtout de restituer les travaux préalablement débattus par les différents experts durant toute l’année à travers des activités.

Le membre du gouvernement gabonais a mis un accent particulier dans son intervention au nom de son pays, sur les points liés notamment à l’avancement des travaux de la construction de la CIPRES ; à la réflexion sur les notions de prévoyance sociale et de protection sociale en rapport avec la dénomination de la CIPRES ; au financement de la mise en œuvre effective du Fonds d’Investissement Africain (FIA) ; à la problématique du financement du budget de la CIPRES ; à l’approfondissement des réflexions sur le canevas du rapport d’activités des organismes de prévoyance sociale ; à l’élaboration d’un socle juridique de sécurité sociale, applicable à tous les États Membres de la CIPRES ; ainsi qu’à la mutualisation des systèmes d’information des organismes de prévoyance sociale de la Conférence Interafricaine de Prévoyance Sociale (CIPRES).

La rencontre qui s’est achevée, le vendredi 1er Juin 2018, a été précédée de la réunion de groupe de travail de haut niveau.

Outre le ministre Guy Mexant Mamiaka, la délégation gabonaise, était composée des experts de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Créée le 21 septembre 1993 à Abidjan (Côte d’Ivoire) conjointement par les ministères des Finances et ceux en charge de la Prévoyance Sociale, la C.I.PRE.S a respectivement pour missions de fixer les règles communes de gestion, d’instituer un contrôle de la gestion des Organismes de Prévoyance Sociale ; de réaliser des études et élaborer des propositions visant à l’harmonisation des dispositions législatives et réglementaires applicables aux organismes et aux régimes de prévoyance sociale ; et de faciliter la mise en œuvre, par des actions spécifiques au niveau régional, d’une politique de formation initiale et permanente des cadres et techniciens des Organismes de Prévoyance Sociale des Etats membres.

Les recettes de la Conférence comprennent notamment les contributions annuelles des Etats membres versées par les organismes de prévoyance sociale ; les dons, legs et subventions versés par tout Etat membre, tout Etat tiers ou toute organisation ; les emprunts contractés en vue de l’exécution des dépenses d’investissement ; les recettes diverses. Au cours de la période de 1996 à 1998, la Conférence a bénéficié de l’appui de la Coopération française. Depuis cette date, son budget est entièrement financé (...).