ACCUEIL > POLITIQUE > Le Gabon donne son accord pour le maintien de ses troupes en Centrafrique


Le Gabon donne son accord pour le maintien de ses troupes en Centrafrique

  9 juillet 2018 à 22h54min 0 Commentaire(s)


Le gouvernement gabonais vient de donner son accord pour le maintien de ses troupes au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), a annoncé le communiqué final du Conseil des ministres du mercredi 04 juillet 2018.

« Le Conseil des ministres, prenant acte des multiples sollicitations et appels du Président Faustin Archange Touadera, du peuple Centrafricain, ainsi que du Secrétaire général des Nations Unies, a marqué son accord pour le maintien des troupes gabonaises au sein de la MINUSCA à Bangui, au titre de la solidarité africaine et l’excellence des relations d’amitié et de fraternité avec le peuple centrafricain », indique le communiqué final dudit conseil des ministres, lu par le porte-parole du gouvernement gabonais, Guy Bertrand Mapangou.

Par ailleurs, le gouvernement gabonais s’engage à participer à la réorganisation de l’Armée Centrafricaine en matière de formation en accueillant des officiers centrafricains dans les écoles militaires gabonaises, ajoute le même communiqué.

Le président centrafricain, Faustin Archange Touadera avait sollicité, en juin dernier à Libreville, auprès du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, le maintien des troupes gabonaises de la MINUSCA.

En mars dernier, le gouvernement gabonais avait annoncé le retrait de ses soldats présents au sein des différentes forces de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA) qui se sont succédé depuis 1997, date du déclenchement de la crise armée dans ce pays d’Afrique centrale.