ACCUEIL > SOCIETE > Le Maroc sollicité pour la mise en place d’un Institut supérieur de formation agricole au Gabon


Le Maroc sollicité pour la mise en place d’un Institut supérieur de formation agricole au Gabon

  22 avril 2019 à 22h39min 0 Commentaire(s)


Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Alimentation chargé du programme GRAINE, Biendi Maganga Moussavou, a rencontré le mercredi 17 avril dernier au Maroc son homologue marocain, Aziz Akhannouch, afin d’échanger sur bien de sujets dont un partenariat avec le Maroc pour la mise en place d’un Institut supérieur de formation agricole (Pré BAC et Post BAC) au Gabon, a-t-on appris.

Au sortir de ces échanges, le ministre marocain de l’Agriculture a instruit le directeur de la formation marocaine de préparer une convention de formation pour la mise en place de cet outil pédagogique tel qu’exprimé par le ministre Biendi Maganga Moussavou. Ce partenariat tiendra également compte des formations des agripreneurs gabonais tant au lycée Agricole de Lebamba, au Centre de formation agricole au Maroc et à l’Ecole nationale de développement rurale (ENDR) d’Oyem (Nord).

Autre doléance du ministre gabonais de l’Agriculture, le soutien du Maroc pour la réduction de 50% des importations en denrées alimentaires d’ici 2022. Laquelle ambition passe par l’installation des investisseurs Marocains dans les filières d’aviculture, céréale, production de viande rouge et filière oléagineuse. La mise en place des Zones Agricoles à forte productivité (ZAP) dont le groupe MEDZ détient une expertise avérée et avec qui le Gabon a déjà un contrat n’était pas en reste.

A ce sujet, les deux parties ont convenu de la mise en place d’une plate forme de travail composée des experts des deux pays.
La première mission des experts gabonais aura donc lieu au Maroc en mi-mai prochain pour concrétiser les accords de principe obtenus par le ministre Biendi Maganga Moussavou de son homologue Marocain.