ACCUEIL > ECONOMIE > Le directeur général des impôts auditionné au palais présidentiel


Le directeur général des impôts auditionné au palais présidentiel

  4 février 2018 à 23h11min 0 Commentaire(s)


Une importante réunion s’est tenue, ce mardi, à la Présidence de la République, entre le Directeur de Cabinet du Chef de l’État, Brice Laccruche Alihanga et le patron des impôts, François AUGUSTE AKOMEZOGHO.

Instruit par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le Directeur de Cabinet a auditionné de fond en comble le directeur Général des impôts sur le dispositif des régimes spécifiques et les avantages fiscaux accordés aux contribuables, aux personnes physiques et morales.

Soucieux du bien-être collectif et du développement économique de notre pays, le Chef de l’Etat veut s’assurer que l’administration des impôts applique le principe de l’Egalité des Chances et que tous les opérateurs soient traités dans le strict respect du principe d’équité afin que la justice fiscale soit effective pour tous.

Sachant que l’État accorde des avantages fiscaux (exonérations, abattements, réductions d’impôts etc.) à des opérateurs économiques qui sont tenus de réaliser des contreparties cadrant avec l’intérêt général, il était question lors de cette rencontre de savoir si ce principe est respecté en la faveur des opérateurs concernés.

Un point régulier sur l’octroi de ces avantages fiscaux est-il fait par l’administration des impôts, au bénéfice des populations ? Voici là une question qui, aujourd’hui, taraude les esprits de plusieurs gabonais, le Chef de l’Etat y compris.

A la sorti de cette réunion, un échéancier d’un (01) mois a été donné au Directeur des impôts par le président de la République afin prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour faire respecter la loi et s’assurer que seuls les opérateurs respectant leurs engagements vis-à-vis de l’Etat bénéficient d’avantages fiscaux.