ACCUEIL > POLITIQUE > Le gouvernement en séminaire pour arrêter une stratégie de mise en œuvre de son action 


Le gouvernement en séminaire pour arrêter une stratégie de mise en œuvre de son action 

  17 février 2019 à 19h21min 0 Commentaire(s)


Le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé, a ouvert vendredi au Cap Estérias dans la commune d’Akanda située au nord de Libreville, un séminaire gouvernemental à l’endroit de la nouvelle équipe gouvernementale pour la mise en place d’une méthode de travail, en guise de stratégie commune de mise en œuvre de son action.  

Le mandat confié au nouveau gouvernement est celui de poursuivre de manière globale l’exécution des programmes du Plan de relance économique (PRE). Ceux-ci consistent à rééquilibrer les finances publiques, à relancer et diversifier l’économie, puis à réduire la pauvreté. 
Il s’agit également de continuer la réalisation du programme d’urgence du président de la République, Ali Bongo Ondimba. Ce programme concerne la création d’emplois par la mise en place des incitations fiscales et sociales, le renforcement des infrastructures dans le secteur de l’Education, la Formation professionnelle, le soutien en matériel didactique aux apprenants du niveau primaire, l’amélioration de l’accès aux soins, à l’Eau et à l’Energie. Sans oublier la relance de la mise en place de la décentralisation qui a été inscrite comme priorité, à travers la mise en place du Fonds d’initiatives départemental (FID), initié par le chef de l’Etat gabonais.     
 
Ainsi, le séminaire gouvernemental qui réunit l’ensemble des membres du gouvernement vise donc à favoriser la mise en place des conditions idoines pour une cohésion parfaite. Il a également pour objectif de permettre notamment le partage entre les membres, des programmes et actions de chaque département ministériel avant d’arrêter de manière commune une meilleure stratégie de mise en œuvre de son action     
Pour Julien Nkoghé Békalé, « l’étape de séminaire d’intégration gouvernementale se positionne-t-elle comme un facteur de succès dans la capacité du gouvernement à initier une dynamique de collégialité, de solidarité de parfaite compréhension des processus clés de l’action gouvernementale ».

Ce séminaire devra être sanctionné par l’adoption d’un plan d’actions et un agenda de réformes, l’extraction des grandes lignes de la déclaration de la politique générale du Chef du gouvernement, secteur par secteur, le partage de la méthodologie de préparation et d’adoption des dossiers à soumettre à la sanction du conseil des ministres. 

Outre les membres du gouvernement, cette rencontre verra la présence des experts de l’Administration qui vont intervenir sur certaines thématiques ainsi que des directeurs généraux dont le directeur général du Budget, des finances publiques, le directeur général de la comptabilité publique et du Trésor, le directeur général de la dette. 
La présidence de la République sera représentée durant les travaux par le directeur de cabinet du président de la République, Brice Laccruche Alihanga.