ACCUEIL > ECONOMIE > Le ministre de l’économie et celui des PME signent une convention pour l’insertions des jeunes


Le ministre de l’économie et celui des PME signent une convention pour l’insertions des jeunes

  11 février 2018 à 22h25min 0 Commentaire(s)


Régis Immongault tatagani et Biendi Mangagag Moussavou en première ligne dans la lutte contre le réchauffement climatique et l’employabilité des jeunes

Dans le cadre du Plan Stratégique Gabon Emergent qui vise à transformer le pays en une économie émergente d’ici à l’an 2025, l’Etat gabonais a sollicité l’assistance de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour réaliser l’étude de préparation du Programme National d’Evaluation Environnementale des Sites Industriels et des Services Environnementaux (PESISE), représenté par son coordonateur national Nicaise MOULOMBI.
Ainsi, un Accord a été signé entre le gouvernement Gabonais et la Banque Africaine de Développement pour le don d’un montant de neuf cent soixante-sept mille trois cent soixante virgule quatre-vingt-douze unités de compte (967.360,92 UC), soit 807.670 mille francs CFA sur les ressources du Fonds d’Assistance Technique pour les Pays à Revenu Intermédiaire (FAT-PRI), pour le financement des études du PESISE gage d’un partenariat soutenu entre les acteurs de la société civile et le gouvernement de la république.
Il permettra à la Banque Africaine de Développement d’accompagner le Gabon dans ses réformes du climat des affaires, en facilitant les conditions de développement du secteur privé, et la réalisation de son objectif de diversification de l’économie, notamment, en appuyant l’amélioration des conditions d’existence des populations par la promotion d’un développement industriel à faible impact écologique, la lutte contre les effets des changements climatiques et la transformation structurelle de l’industrie minière à base de chaînes de valeurs créatrices de richesses et d’emplois au Gabon.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme et à travers la sous-composante 3 du projet sur le renforcement des capacités professionnelles, il est prévu de promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes diplômés dans la filière environnement. L’incubation des projets innovateurs et l’implication des collectivités locales, des ONG et du secteur privé (agrégateurs ou intégrateurs privés) dans la lutte contre les pollutions et la réhabilitation des sites pollués ou dégradés, sont au centre de l’organisation institutionnelle du programme.

Les activités de cette sous-composante seront menées en collaboration avec l’Agence Nationale de Promotion des Investissements (ANPI - GABON) qui bénéficie d’une assistance de la Banque Africaine de Développement à travers l’appui à la mise en place d’incubateurs au Gabon. Des synergies seront développées avec d’autres initiatives d’incubation d’entreprises, à travers notamment les programmes financés par la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement, ci-dessous :

-  Le Projet de Développement des Compétences et de l’Employabilité (PRODECE) mis en œuvre par le Ministère en charge du Travail ;
-  Les deux projets BAD PASTA-PEJA et GRAINE II mis en œuvre par le Ministère en charge de l’Agriculture ;
-  Le programme d’appui au Gabon Vert mis en œuvre par le Ministère en charge de la Forêt ;
-  Le projet de Promotion de l’Investissement et de la Compétitivité (PPIC) mis en œuvre par l’ANPI - GABON.

Le PESISE apportera un appui technique pour :

-  l’assistance à la création d’incubateurs d’entreprises pour accompagner, encadrer et assister les jeunes entrepreneurs dans l’élaboration des études de faisabilité et dans la négociation des crédits auprès des partenaires financiers ;

-  le financement de la formation de 30 jeunes dont au moins 10 femmes dans les centres d’incubation porteurs de projets innovants dans la lutte contre les pollutions, et l’aménagement des zones et sites dégradés. Ils seront sélectionnés conformément aux procédures en place à l’ANPI pour une formation de 6 à 9 mois ;

-  la mise en place d’un mécanisme de financement innovant pour l’accès à un nombre important de jeunes entrepreneurs (nombre à déterminer par l’étude) dans les métiers de l’environnement et de l’assainissement.

Le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Entrepreneuriat National et de l’Insertion des Jeunes, charge l’Agence Nationale de Promotion des Investissements (ANPI - GABON) de mettre en place une couveuse d’entreprises.

La présente Convention est établie pour la formation de ces jeunes promoteurs et de formation des formateurs du secteur de l’environnement et le développement, dont le leadership climatique est constamment porté par son Excellence Monsieur le Président de la république Ali BONGO ONDIMBA.