ACCUEIL > POLITIQUE > Le ministre de l’Éducation nationale exhorte les acteurs de l’éducation à Oyem à œuvrer pour la recherche des solutions


Le ministre de l’Éducation nationale exhorte les acteurs de l’éducation à Oyem à œuvrer pour la recherche des solutions

  27 mai 2018 à 22h22min 0 Commentaire(s)


Le ministre d’État gabonais en charge de l’Éducation nationale, Francis Nkéa Ndzigue, entreprend, depuis le mercredi 23 mai à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), une visite provinciale de chantiers, au cours de laquelle il appelle les acteurs de l’éducation à travailler ensemble, en vue de la recherche des solutions aux maux qui minent le secteur.

Une fois arrivé à Oyem, le ministre de l’Éducation nationale s’est rendu, tour à tour, à l’École provinciale d’Oyem (EPO) et au Lycée d’État Richard Nguéma Békalé, tous deux situés au quartier Adzougou, dans le 2ème arrondissement de la commune ; avant de visiter l’école primaire du quartier Nkom-Ayatt, dans le 1er arrondissement et celle du village Bikogo, située à une dizaine de kilomètres d’Oyem, sur la route nationale.

Partout où il s’est rendu, le ministre de l’Éducation a appelé à l’implication de l’ensemble des partenaires de l’éducation avant d’annoncer la réhabilitation très prochaine des établissements secondaires et primaires publics et la fourniture en tables bancs de ces derniers dans le département du Woleu.

Cette réhabilitation et fourniture en équipements de base s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des mesures fortes annoncées par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, dans son adresse à la nation, le 31 décembre 2017.
Dans ce sens, il est intervenu en assurant ses interlocuteurs, c’est-à-dire les membres du corps enseignant et les élèves, de la détermination des autorités gabonaises, en tête desquelles, le Chef de l’Etat, d’œuvrer en faveur du rayonnement de l’éducation partant l’avenir du Gabon.

« Il faut que vous sachiez que le président de la République pense à vous. Nous sommes ici parce qu’il m’a demandé de vous rencontrer, mais aussi, de vous exhorter à davantage vous impliquer en vue de la recherche des solutions quant aux maux qui minent le système éducatif », a-t-il dit.

Pour Francis Nkéa Nzigue, l’enseignant est la pièce maîtresse de l’éducation. Il est le responsable de la salle de classe, le directeur d’école et le surveillant. D’où l’invite faite aux acteurs de l’éducation à travailler ensemble.

S’agissant de l’insécurité grandissante dans les établissements, le patron de l’Éducation a invité les parents d’élèves à assumer pleinement leur rôle. Aux apprenants, il leur a été demandé d’éviter tout contact avec les produits illicites susceptibles d’entraver leur avenir.
Après Oyem, première étape,

le ministre de l’Éducation nationale se rendra à Bitam, dans le département du Ntem et à Minvoul, dans le Haut-Ntem.