ACCUEIL > POLITIQUE > Législatives 2018 : Lucienne Ogouwalanga Awore en terrain conquis


Législatives 2018 : Lucienne Ogouwalanga Awore en terrain conquis

  28 septembre 2018 à 23h07min 0 Commentaire(s)


Pour sa première sortie officielle à l’occasion de la présente campagne électorale des législatives 2018, la « Mater » et son équipe de campagne ont investi le quartier Waterman, plus précisement la cour de Mme Rebienot, une pionnière du Parti Démocratique Gabonais (PDG) où le futur député a entretenu une assistance composée de toutes les couches sociales.

Avant l’introduction sur la scène de la candidate par le Directeur de campagne, Pierre Parfait Gondjout, l’entrée en matière savamment orchestrée par le député sortant, encore appelé le « jumeau » et désormais doyen politique du 2ème siège du 4ème arrondissement de Libreville, Jules Marius Ogouébandja a laissé toute l’assistance de marbre par son contenu. Pour une passation de charges, ce fut un moment pathétique et plein d’émotion. Tout au long de son propos, l’ancien diplomate et homme politique a laissé entendre qu’il restait à la disposition des proposés du PDG en cas de besoin et ce, afin de continuer à encadrer la jeune pousse représentée par le suppléant de Lucienne Ogouwalanga Awore qui n’est autre que Arnold Michael Ogouébandja.

Le choix porté sur ce lieu devenu mythique à plus d’un titre, selon l’orateur, témoigne de l’attachement aux idéaux du PDG qu’incarne la propriétaire des lieux. En présence de toutes les composantes de la liste du PDG aux locales, Lucienne Ogouwalanga Awore a déroulé un message articulé autour d’une accélération collective du dévéloppement du 2ème siège du 4ème arrondissement de la capitale, sans omettre d’égréner un chapelet des maux qui minent le siège. Réprésentante du parti au pouvoir et reconnaissant que beaucoup a été fait, elle a informé l’assistance de ce que le chantier du développement du Gabon en général et du 2ème siège du 4ème arrondissement était une affaire de tous. D’où la nécessité de la soutenir jusqu’à son entrée triomphale au palais Léon Mba.

De même qu’en tant que mère, elle a puisé dans ses entrailles et surtout, usé de son instinct maternel pour prodiguer de sages conseils aux jeunes filles venues en masse écouter celle que le Parti Démocratique Gabonais (PDG) a investi aux législatives 2018.

Même la forte communauté haoussa présente à ce grand rendez-vous n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’ancienne mairesse du 4ème arrondissement. En effet et suivant les directives du Secrétariat Exécutif du Parti, il a été suggéré aux candidats de privilégier une campagne de proximité au détriment des grands meetings qui n’ont souvent que produit un effet de boule de neige lors du décompte final. C’est une Lucienne Ogouwalange Awore très confiante et rassurée de porter haut le flembeau du PDG sur ce siège qui a ainsi pris son envol pour des séries de causeries et autres rencontres tout au long du temps restant pour cette campagne.