ACCUEIL > POLITIQUE > Législatives et locales 2018 : 59 000 enrôlements validés après la première phase de révision de la liste électorale


Législatives et locales 2018 : 59 000 enrôlements validés après la première phase de révision de la liste électorale

  12 août 2018 à 14h12min 0 Commentaire(s)


de la première phase de révision de la liste électorale pour les élections législatives et locales à venir, le ministre d’Etat gabonais de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, a annoncé, ce mardi à Libreville, que 59.000 enrôlements ont été validés. Il a également annoncé le lancement de la 2ème phase de la révision de la liste électorale, dès ce mercredi, jusqu’au 10 Août prochain. 

Le membre du Gouvernement gabonais a déclaré que sur 85.000 gabonais enrôlés, seuls 59000, d’entre eux, ont été validés tandis que 29 000 enrôlements ont du être annulés pour cause de doublons. Il a rappelé que la première phase, qui a duré 15 jours, concernait uniquement l’ensemble des gabonais en âge de voter.

Pour ce qui est du premier point relatif au lancement de la deuxième phase d’enrôlement, qui débute, ce mercredi, Lambert Noël Matha a dit que « cette opération concerne les gabonais régulièrement inscrits sur la liste électorale et dont les noms ont été, soit mal inscrits, soit omis et qui souhaitent faire des réclamations diverses, notamment sur la date et ou lieux de naissance etc ».
 
Sont également concernés par cette opération, les citoyens ayant fait l’objet de mutations ainsi que les jeunes qui ont atteint l’âge de 18 ans, depuis le 30 juin à ce jour jusqu’au 10 août prochain. Ceux des gabonais qui n’entrent pas dans cette tranche d’âge et ne s’étant pas fait enrôler à temps ne sont nullement concernés par cette 2ème révision de la liste électorale. 

Cette phase va durer trois jours. Elle sera suivie par la centralisation de tous les fichiers à Libreville ainsi que la transmission officielle, le 26 août prochain, de la liste électorale définitive au Centre gabonais des élections (CGE). 
Rappelons que la première phase de l’opération de révision de la liste électorale s’est déroulée du 15 au 29 juin dernier.