ACCUEIL > POLITIQUE > Législatives et locales 2018 : La coalition RHM-UN à la conquête du Woleu-Ntem


Législatives et locales 2018 : La coalition RHM-UN à la conquête du Woleu-Ntem

  20 septembre 2018 à 22h22min 0 Commentaire(s)


Les présidents du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM), Alexandre Barro Chambrier, et de l’Union nationale (UN), Zacharie Myboto, deux partis d’opposition membres de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR), ont officiellement présenté, mardi à Oyem, leurs candidats communs pour la conquête de l’électorat du Woleu-Ntem (nord), en vue d’optimiser leurs chances de succès aux prochaines élections législatives et locales d’octobre prochain.

Le Secrétaire exécutif de l’Union nationale, le Dr Minault Maxime Zima Ebeyard, intervenant le premier, a brossé un tableau sombre de la situation actuelle du pays sur les plans politique, économique, social et culturel, estimant que les députés sortants n’ont pas joué leur rôle de contre-pouvoir face au gouvernement, mais ont brillé par complaisance et complicité.
« Il est temps que le pays se dote d’une véritable Assemblée nationale, qui joue pleinement son rôle, constituée d’hommes et de femmes soucieux du bien-être des populations », a-t-il souhaité.

Pour sa part, le premier responsable de l’UN a fait état de l’accord signé entre les deux partis politiques. A travers cet accord, ils conviennent de « désigner des candidatures communes ou uniques, des listes de candidatures communes ou uniques, tout en soutenant les candidats accédant au 2è tour, dans le cadre des législatives », a dit Zacharie Myboto.
De son côté, le président du RHM, Hugues-Alexandre Barro Chambrier, a magnifié cet accord et en demandant aux candidats de son parti de travailler franchement et étroitement avec leurs alliés de l’UN.

« Je demande à mes amis compatriotes du RHM de mettre leur ego de côté, de considérer l’intérêt général du Gabon et de travailler la main dans la main et sans arrière-pensées avec nos frères de l’Union nationale », a-t-il recommandé.
Bouclant la série d’interventions précédant la présentation des candidats uniques et communs, le président de l’UN, Zacharie Myboto, a exhorté les Woleu-Ntemois à rester dans la dynamique de l’élection présidentielle du 27 août 2016, en votant majoritairement leurs candidats, dans l’objectif de parvenir à l’alternance au Gabon.

« Vous, populations gabonaises, vous avez la responsabilité de faire en sorte que tous les candidats qu’on vous présentera tout à l’heure puisse gagner les prochaines élections ; parce que ce n’est que grâce à votre vote que nous arriverons réellement à parvenir à l’alternance démocratique dans notre pays. Alors, à vous de jouer », a-t-il indiqué. 
Outre les personnalités ci-dessus citées, dans la forte délégation venue de Libreville, figurait également, entre autres, l’ancien Premier ministre et actuel vice-président de l’UN, Casimir Oye Mba.