ACCUEIL > SOCIETE > Les 25 stagiaires de l’Union des Journalistes Africains entament la phase pratique de leur formation


Les 25 stagiaires de l’Union des Journalistes Africains entament la phase pratique de leur formation

  23 novembre 2017 à 23h40min 0 Commentaire(s)



Après la formation théorique des journalistes africains en séjour au Caire, en Egypte, initiée par l’Union des Journalistes Africains (UJA), la semaine dernière, les "hôtes égyptiens" ont entame, depuis lundi, la phase pratique de ladite formation.

En effet, conformément au programme établit dans le cadre de leur séjour en terre égyptienne, les journalistes africains, conduits par la Secrétaire Générale de l’UJA, Dr Samia Abbas, ont eu droit à des séries de visites. Notamment, une "croisière" sur le Canal de Suez, en présence de certaines autorités de l’Organisation dudit Canal.
Initialement construit en 1869, par le peuple égyptien, le Canal de Suez, s’est vu moderniser en 2014, grâce à la volonté du Chef de l’Etat égyptien, le président Abdel Fattah ELSISSI.

Trois temps forts ont ponctué cette visite : la croisière, la présentation de l’ancien et du nouveau Canal de Suez, par M. Khaled Taha représentant des Relations publiques et étrangères du Centre des Recherches de l’Organisation du Canal, suivie de la phase questions réponses. Laquelle phase a permis aux journalistes d’appréhender les enjeux de cette "fierté égyptienne" qui relie, essentiellement sur le plan économique, le continent africain et le Moyen Orient.

Ambitieux projet, devenu une réalité, le Canal de Suez constitue, pour les autorités et le peuple égyptien, le "miracle égyptien".

Par ailleurs, les journalistes ont visité le Complexe des religions appelé également le " Vieux Caire’’, composé de la première Eglise Catholique du Caire, du Musée abritant divers objets anciens (d’origine arabe et chrétienne), la première Mosquée Egyptienne, ainsi que la Synagogue.

La formation et la visite guidée de la prestigieuse Université Américaine du Caire (UAC), n’a pas laissé insensibles, les jeunes journalistes de l’UJA.

Axée principalement sur un partage d’expériences avec d’imminents docteurs du secteur communication, cette dernière étape a visiblement suscité un engouement certain auprès de ces journalistes et une volonté manifeste d’échanges.

Au terme de ces moments du "donner et du recevoir, les jeunes journalistes ont reçu, des mains des responsables de ladite Université, des certificats professionnels de formation.