ACCUEIL > SPORTS > Les Arrondisports du Grand Libreville » présentés à Léandre Nzué


Les Arrondisports du Grand Libreville » présentés à Léandre Nzué

  10 mai 2019 à 01h16min 0 Commentaire(s)


Le Directeur général des sports, Bernard Obiang Metoulou a présenté ce mercredi 8 mai au maire de la capitale gabonaise, Léandre Nzué, le projet dénommé « Les Arrondisports du Grand Libreville ». Une compétition populaire qui mettra en lice plusieurs équipes d’arrondissements issues des quatre communes de la province de l’Estuaire.
 
C’est le retour annoncé du sport de masse à travers la dernière trouvaille du ministère des Sports dénommée « Les Arrondissements du Grand Libreville ». Une sorte de compétition domestique qui mettra en scène différentes sélections de football issues de divers arrondissements des communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum. La présentation de cet ambitieux projet, encore dans sa phase expérimentale (football) et qui débutera par la province de l’Estuaire avant son extension à l’intérieur du pays, a été faite ce mercredi par le Directeur général des sports, Bernard Obiang Metoulou, lequel a rappelé à l’auditoire, la nécessité d’un retour aux fondamentaux. 

Pour lui, « Le sport d’élite tire son essence du sport de masse et lorsque le sport de masse n’est pas bien organisé il y a des difficultés dans l’organisation du sport d’élite. D’où l’importance au niveau du ministère de relancer le sport de masse à travers ce concept qui devra nous lier avec la mairie de Libreville », a-t-il indiqué. 
Auparavant, le ministre d’Etat en charge des Sports, Alain Claude Bilie-By-Nzé avait parfaitement planté le décor en expliquant à ses hôtes certains aspects, qui selon lui, militent pour la réussite de ce partenariat entre le département des sports et les collectivités locales, en ce sens qu’il ramènera du monde dans les stades, contrairement au désert observé ces derniers temps en plus de reconstruire des identités à travers le sport et réveiller la liesse populaire entre quartiers. Prenant pour exemple, les villes de Dakar (Sénégal) et Kinshasa (République Démocratique du Congo), où ces joutes sont devenues au fil des années, des incontournables 

Pour le patron des Sports ce projet vise à réunir « la jeunesse gabonaise autour d’un projet sportif et non politique », a-t-il insisté. Car au-delà de l’aspect purement rassembleur, cette compétition devra également permettre aux techniciens et entraineurs locaux de détecter des jeunes talents, lesquels devront intégrer les différentes académies du pays et les sélections nationales. 
Un concept qui a reçu l’assentiment de l’équipe municipale de Libreville à en croire les déclarations de Léandre Nzué, lequel s’est dit honoré de prendre part à ce nouveau challenge. « Le projet est le bienvenu. Nous sommes avec vous. Et les choses iront très vite », a-t-il rassuré.

« Ce projet cadre parfaitement avec notre politique sportive urbaine. Car le maire de la commune de Libreville et le bureau du conseil municipal sont également en train de travailler pour la promotion et l’organisation de compétitions sportives mettant en scène notre jeunesse. Arrondisports du Grand Libreville va donc trouver auprès de la mairie de Libreville, un engagement total », a pour sa part estimé le 5e maire adjoint, Eugène Mba. 

Notons que le projet de budget pour l’organisation de cette compétition qui devrait démarrer durant ces vacances scolaires est fixé à 71.585.000 F CFA. A cet effet des commissions regroupant des techniciens de l’hôtel de ville de Libreville et du ministère des Sports seront mises en place dans les jours à venir. Le but étant d’apporter quelques amendements et ajustements pour harmoniser les grandes lignes avant le lancement des hostilités au moment venu.