ACCUEIL > ECONOMIE > Les fonctionnaires du budget des Etats membres de l’Afritac centre en formation à Libreville


Les fonctionnaires du budget des Etats membres de l’Afritac centre en formation à Libreville

  17 avril 2018 à 12h25min 0 Commentaire(s)


Les travaux d’un forum des Hauts fonctionnaires du budget des États membres de l’Afritac centre, se sont ouverts, ce lundi, à Libreville, sous le thème ‘’la fonction budgétaire face aux défis des reformes économiques et des finances publiques ‘’, a-t-on constaté.

La rencontre de Libreville fait suite à la réunion tenue à Yaoundé au Cameroun au mois de décembre 2016, au cours de laquelle le directeur général du Fond monétaire international (FMI) avait exhorté l’ensemble des États de la sous-région, à mettre en place, et dans l’immédiat, des programmes économiques afin de faire face aux défis qui se présentent, notamment la crise économique.

Aussi, les assises de Libreville, auront-elles pour objectif d’impulser la réflexion pour une organisation optimale de la fonction budgétaire ; d’identifier les grandes fonctions indispensables pour relever les défis de modernisation de la gestion budgétaire. Elles s’attèleront également à doter les participants d’outils, pour une gestion efficace et efficiente des programmes économiques que les administrations sont censées soutenir.
Le ministre délégué au Budget, Solange Mbondzi, a expliqué que la fonction budgétaire devient de plus en plus stratégique.

« La fonction budgétaire centrale joue un rôle essentiel dans la gouvernance économique et financière au sein du ministère en charge du Budget. Cette fonction est au cœur du processus de préparation du budget et de pilotage de son exécution, une fois les priorités fixées en moyens budgétaires, dans un large processus de concertation avec l’ensemble des parties prenantes », a-t-elle indiqué.

Cette fonction centrale, a-t-elle poursuivi, gagne en importance, non seulement, avec la mise en œuvre du budget programme, mais également avec les impératifs de conception et de suivi de la mise en œuvre des programmes de relance économique et de redressement des finances publiques dans l’espace, suite aux chocs exogènes sur les économies.

« La performance dans l’opérationnalisation de cette fonction dépendra en grande partie de l’efficacité et l’efficience de la gestion macroéconomique et budgétaire, ainsi que des résultats dans la mise en œuvre des politiques publiques, dans le cadre du budget programme », a soutenu le ministre, avant de souligner que, « le thème de ce forum est une innovation car jusque-là ce pan important du dispositif organisationnel de la mise en œuvre des réformes n’a été que rarement pris en compte dans le domaine de l’assistance technique ».

L’Afritac centre est une initiative du Fonds monétaire internationale (Fmi). Il est une réponse à une demande émanant de dirigeants africains désireux d’obtenir plus d’assistance technique pour leur continent ainsi qu’une aide au développement des capacités présentes sur place.