ACCUEIL > ECONOMIE > Les gouverneurs de provinces : des managers et porteurs de développement.


Les gouverneurs de provinces : des managers et porteurs de développement.

  30 janvier 2019 à 10h58min 0 Commentaire(s)


Pour la toute première fois dans l’histoire, les gouverneurs de provinces au Gabon vont désormais faire partie, des managers et porteurs de développement économique du pays et non plus des simples administrateurs.

L’ensembles des gouverneurs des neuf (9) provinces du Gabon prennent part à un séminaire de formation axé sur les clusters économiques, dans le but de permettre à ces administrateurs de haut rang, d’être de véritables acteurs de développement aux côtés de leurs administrés, tout en se focalisant sur les spécificités de chaque localité.

A l’initiative du gouvernement, via le ministère en charge de la promotion des investissements, de l’Agence Nationale des Investissements, du bureau du plan stratégique Gabon Emergent (PSGE), ces assises visent donc à mettre en place un cadre de dialogue entre les acteurs du développement territorialisé et les acteurs chargé de la planification stratégique de manière à assurer une meilleure cohérence entre les programmes nationaux et provinciaux. Toute chose qui va déterminer le format de gouverneurs, ces cadres beaucoup plus expérimentés dans la conduite des politiques publiques.

pour marie Françoise Dikoumba, gouverneur de la province de l’ogoué-lolo, par ces assises, le chef de l’état veux faire des gouverneurs, non plus de simples administrateurs, mais aussi, de véritables porteurs de développement, des managers compétitifs qui impulsent des activités de développement dans leurs régions respectives.
Idem pour Eloi Nzondo, gouverneur du Haut-ogoué, qui avoue avoir beaucoup appris. Des rudiments qui seront nécessaires pour les 9 représentants des provinces, chacun en misant sur les forces de sa localité tout en se focalisant sur les 8 filières, moteurs de croissances identifiés dans le PRE-PSGE.

Voila qui devrait aider les gouverneurs à mieux gérer le Fonds d’initiative départemental initié par le chef de l’état Ali Bongo Ondimba qui avait décidé l’an dernier, d’octroyer un milliards de francs caf à chaque département, dans le but de permettre un développement harmonisé du pays.