ACCUEIL > SOCIETE > Les inscriptions à l’UOB prévues pour ce 3 décembre


Les inscriptions à l’UOB prévues pour ce 3 décembre

  29 novembre 2018 à 23h13min 0 Commentaire(s)


L’annonce a été faite récemment par le Secrétaire général de l’Université Omar Bongo (UOB), Dieudonné Robert Obanga, qui a émis des réserves précisant qu’il revenait au ministère de l’Enseignement supérieur de confirmer cette date.

« La rentrée administrative est effective depuis le mois d’octobre, en attente du début effectif des cours. Cette période est consacrée aux soutenances de master, la date reste à confirmer par la tutelle. Les activités risqueraient de démarrer le 3 décembre, entendu que les 3 premières semaines risqueraient d’être consacrées aux inscriptions des nouveaux bacheliers », a-t-il dit.
Pour M. Obanga, 5000 nouveaux étudiants sont attendus pour cette année académique, une organisation a été mise en place en vue de juguler le flux de capacité d’accueil.

« Nous débuterons avec les structures habituelles, il va y avoir un engorgement, 5000 nouveaux bacheliers sont attendus. Les étudiants étant plus versés dans le domaine de langues et d’histoire, nous nous organisons afin de juguler le flux en lien étroit avec les capacités d’accueil. Celle-ci ayant été dépassées depuis longtemps », a-t-il fait savoir. 
De fait, il a annoncé la construction de deux amphithéâtres dont les délais de livraison sont loin d’être respectés et du maintien des frais de scolarité à 35.000 F CFA. 

Quant à la question du campus, de la bibliothèque et du restaurant, il a clairement signifié que ce domaine relève de la compétence de la Commission nationale des œuvres universitaires.

L’Université Omar Bongo, depuis plusieurs années, a du mal à respecter son calendrier universitaire, à cause de multiples problèmes, parmi lesquels les grèves intempestives, entravant ainsi son fonctionnement optimal. A cette difficulté s’ajoute le problème des capacités d’accueil, au point où elle est obligée d’emprunter parfois les salles de classe de l’Ecole normale supérieur (ENS) pour dispenser certains cours.