ACCUEIL > POLITIQUE > Les nouvelles conditions d’accès aux services de l’Ambassade du Gabon en France


Les nouvelles conditions d’accès aux services de l’Ambassade du Gabon en France

  16 juin 2018 à 21h31min 0 Commentaire(s)



Après l’intrusion d’une dizaine des gabonais de la diaspora au sein de la Chancellerie gabonaise, le 1er juin dernier, assortie des troubles, l’Ambassade a publié, mardi, des nouvelles conditions d’accès à ses services pour raison de sécurité.
Selon un communiqué de l’ambassade , les usagers désireux d’accéder aux différents services qu’offre la chancellerie du Gabon en France, devront dorénavant le signaler deux jours avant par moyen téléphonique ou électronique tout en déclinant de manière intégrale leurs identités.

« Dans le cadre de la rationalisation du fonctionnement des services et l’amélioration des conditions d’accueil des usagers et afin d’assurer une meilleure sécurité pour tous, l’Ambassade, Haute Représentation du Gabon en France et Représentation permanente auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), informe le public que l’accès aux différents services, en particulier les services Visas, Passeports, État civil, Académique et Bibliothèque de l’Ogooué, est dorénavant soumis à une demande préalable de rendez-vous, formulée au moins 48 heures avant, par voie électronique ou téléphonique.

À cet effet, la communication de la copie d’une pièce d’identité ou des éléments y relatifs par téléphone (nom, prénom (s), date et lieu de naissance, nature et numéro de la pièce d’identité) est obligatoire pour la prise de rendez-vous, ainsi que, le cas échéant, l’immatriculation du véhicule et l’identité du chauffeur », indique le communiqué.

Autres conditions établies résident au niveau de l’accès des accompagnateurs des usagers ainsi que des usagers eux-mêmes dans l’enceinte de la chancellerie. 
« Les accompagnateurs ne sont plus autorisés à accéder dans l’enceinte de l’Ambassade, à l’exception de ceux de mineurs, de personnes âgées ou en situation de handicap. De même, tous les usagers sont tenus de laisser à l’accueil téléphones portables, sacs et autres objets encombrants », précise le communiqué.

Enfin, « l’Ambassade Haute Représentation du Gabon en France saisit l’occasion de cette communication pour inviter les usagers à une meilleure collaboration, notamment en respectant scrupuleusement les jours et heures de rendez-vous ».

Le 1er juin dernier, un groupuscule d’activistes, se réclamant de la diaspora gabonaise, a fait intrusion à l’Ambassade du Gabon en France, vandalisant au passage un portrait du Chef de l’État gabonais. Un acte qui a amené l’Ambassadeur Flavien Enongoué à renforcer la sécurité de la Chancellerie.