ACCUEIL > POLITIQUE > Mairie de Libreville : Léandre Nzué et ses adjoints dans leurs fonctions.


Mairie de Libreville : Léandre Nzué et ses adjoints dans leurs fonctions.

  12 mars 2019 à 22h38min 0 Commentaire(s)


Elu au compte du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), à la tête de la mairie de Libreville, Léandre Nzué a été officiellement installé, ce lundi 11 mars, dans ses nouvelles fonctions par le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, en présence du Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé. 

Léandre Nzué a reçu son écharpe de maire central de Libreville en présence d’un parterre d’invités venus de tous les coins de la ville, dont le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé. Membre du Parti Démocratique Gabonais (PDG). Il remplace Rose Christiane Ossouka Raponda, nommée ministre d’État à la Défense nationale. Il aura la lourde charge de conduire aux destinées de l’institution durant les cinq prochaines années.
Remerciant le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, pour la confiance placé en lui, le nouvel édile de la ville de Libreville, a également félicité la mairesse sortante pour les avancées réalisées durant son mandat.
Donnant la couleur de sa mission, celui qui était déjà 4e maire adjoint, entre mai 2008 et février 2104 sous le mandat de Jean-François Ntoutoume Emane, a indiqué que l’objectif principal de son équipe et lui sera de rendre Libreville propre, belle, attrayante et prospère.

Ce qui passe, selon lui, par l’assainissement, le développement économique et social, ainsi que la qualité de vie des habitants de la cité. « C’est pourquoi je vais m’attaquer avec détermination à la question de l’insalubrité, à l’incivisme sous toutes ses formes, à l’occupation anarchique du domaine municipal et notamment des trottoirs, aux nuisances sonores qui troublent en permanence la quiétude des citoyens… », a déclaré Léandre Nzué.
Également présent lors du passage de témoins, le ministre d’État à l’Intérieur, Lambert-Noël Matha a attiré l’attention du nouveau patron de l’hôtel de ville sur un certain nombre de préoccupations majeures communes à l’ensemble des collectivités locales, mais ayant à Libreville un plus grand impact, à savoir, l’approfondissement de la décentralisation, la sempiternelle problématique de la salubrité, et de la mise en œuvre du fond d’initiative départemental (FID), en plus de la question de la citoyenneté.

 
Concernant l’approfondissement de la décentralisation, le ministre d’État a dit que « celle-ci est en train de s’amorcer, elle n’a pas encore donné sa pleine effectivité. Le processus effectif de la décentralisation est une affaire de tous, impliquant l’Etat centrale, en plus des collectivités locales elles-mêmes. Et pour rendre effectives les compétences qui leur son attribuées, les collectivités locales doivent adopter, je crois, une stratégie en initiant vers l’’Etat des actions dans les domaines qu’elles peuvent réellement assumer en toute autonomie ». Ajoutant que « de ce point de vue, la commune de Libreville doit jouer un rôle de premier plan, car elle est la plus importante ».

Pour réussir cette prescription, Léandre Nzué pourra compter sur ses adjoints respectifs, Serge William Akassaga Okinda, Annie Chrystel Limbourg Iwenga, Adrien Nguema Mba, Edouard Nziengui Nziengui et Eugène M’ba.
Dans les mêmes circonstances et avec la même ambiance, la mairesse de la commune d’Owendo, Jeanne Mbagou a également été installée par Lambert-Noël Matha à la mairie centrale d’Owendo. Egalement membre du PDG, cette dernière a été reconduite pour la troisième fois à la tête de l’hôtel de ville d’Owendo, poste qu’elle occupe depuis 2008. 

Pour accroître l’image de son institution auprès des habitants de sa commune et des tiers, mais surtout pour améliorer leur cadre de vie, Jeanne Mbagou pourra elle aussi compter sur ses collaborateurs dont Eric Thierry Ranaud, Michèle Dominique Augé, Théodore Nzaou et Fidèle Modoumet Moguengui. 
Après Libreville et Owendo, ce mardi à 11 heures, le ministre d’État à l’Intérieur procédera à l’installation de Grégory Laccruche Alihanga à la tête de la commune d’Akanda.