ACCUEIL > ECONOMIE > Managem arrêt ses activités d’exploitation de l’or dans la mine gabonaise de Bakoudou 


Managem arrêt ses activités d’exploitation de l’or dans la mine gabonaise de Bakoudou 

  31 octobre 2017 à 22h19min 0 Commentaire(s)


L’entreprise marocaine Ressources Golden Gram Gabon (RGGG), filiale gabonaise de la société minière marocaine Managem, vient d’informer les autorités qu’elle cesse ses activités dans la mine de Bakoudou dans le Haut-Ogooue.

Selon une source qui a requis l’anonymat, cette nouvelle, a été rendue public, par voie de correspondance adressée au gouverneur de cette province que les responsables ont informé de leur volonté d’arrêter l’exploitation de ce minerai.

La mine d’or de Bakoudou, qui emploie 400 personnes, a généré une production de 1245 kilogrammes d’or en 2016, soit une multiplication par 41 du niveau de production de 2009.

La décision marocaine surprend dans la mesure où, au mois de février dernier, Imad Touimi, président-directeur général du groupe Managem assurait au ministre des Mines Christain Magnagna, que « la stratégie de développement du groupe s’inscrit sur la durée et Managem entend rester encore longtemps au Gabon ».

La société, qui s’est installée au Gabon en 2010 après avoir conclu avec le gouvernement une convention pour l’exploitation de ce gisement, ainsi que l’exploration d’extensions, a également signé une autre convention pour le développement et l’exploitation du site d’Eteke à Mimongo, dans la Ngounie (sud du Gabon). Pour ce gisement, l’opérateur doit encore produire un plan d’investissements, l’état de ses obligations fiscales ainsi que la politique de responsabilité sociale et de formation de la société Ressources Golden Gram Gabon.