ACCUEIL > ECONOMIE > Mis en service de l’Interconnexion entre le Gabon et le Congo


Mis en service de l’Interconnexion entre le Gabon et le Congo

  9 avril 2018 à 23h26min 0 Commentaire(s)


Les ministres gabonais en charge de l’économie numérique et son homologue congolais, ministre des postes et télécommunications, viennent de procéder à Bakoumba, dans la province du haut-Ogoué, au Sud-est du Gabon, à la mise en service du réseau d’interconnexion à fibre optique des Cab 3 qui concerne le Gabon, et cab 4 identifiant le Congo. Un projet qui vise à interconnecter toutes les capitales de la sous région, en rendant fluide et accessible internet à toutes les populations.

Avoir un débit Internet optimal et une connectivité fluide, tel a été le souhait des chefs d’Etats du Gabon et du Congo. L’ambitieux projet pensé et muri pendant près de dix ans par les deux pays, a fini par être effectif. La mise en service vendredi dernier, à Bakoumba dans la province du Haut-ogoué, du réseau d’interconnexion à fibre optique des Cab 3 et Cab 4 entre le Gabon et le Congo, apparaît à la fois comme une réussite d’intégration sous régionale et un grand pas vers la réduction de la fracture numérique existante dans la sous région d’Afrique Centrale.

Présents sur le lieu du lancement de la toute première interconnexion opérationnelle entre deux pays de la CEMAC, les ministres gabonais en charge de l’économie numérique et celui des postes et télécommunications du Congo, ont exprimés leur satisfaction, suite à la réalisation de ce projet qui devrait être un élément déclencheur du développement des zones traversées par cette autoroute numérique qui ne demande, à présent, qu’à être exploitée de manière rentable.

Pour Alain Claude Billie-By-Nzé, cette interconnxion est bénéfique à plus d’un titre. « cet outil va permettre aux populations de toutes les catégories de bénéficier d’internet et à moindre coût. Internet ne devrait plus être un luxe ».

Idem pour Léon Juste Ibombo, pour lui, ce qui est aujourd’hui considéré comme un outil de première nécessité devrait participer à créer de la ,valeur ajouté nécéssaire au développement socio-économique de nos pays et partant au sein de la sous région.

Le projet Cab a été mis en place pour améliorer les services des technologies de l’Information et des Communications entre le Gabon et le Congo, et de permettre aux populations d’accéder au haut débit Internet en permanence et à moindre coût.

Joel Tatou/ Gabontribune