ACCUEIL > ECONOMIE > Nouvelle hausse du prix du carburant : les consommateurs au bord de l’asphyxie 


Nouvelle hausse du prix du carburant : les consommateurs au bord de l’asphyxie 

  1er mai 2018 à 08h22min 0 Commentaire(s)


La Commission nationale des prix des produits pétroliers en République gabonaise a annoncé, pour le mois de mai 2018, une nouvelle grille du prix de vente des produits pétroliers aux consommateurs. Une légère hausse après celle de février dernier.
Après les augmentations de juin et décembre 2016, de mars 2017 et de février 2018, la Commission nationale des prix des produits pétroliers en République gabonaise vient d’annoncer une nouvelle grille de prix d’essence et gasoil « aux consommateurs pour le mois de mai 2018 ».

Bernardin Mve Assoumou, le président de cette commission a dans un courrier adressé aux directeurs généraux de Total marketing Gabon, Libya oil Gabon, Engen Gabon, Petro Gabon indiqué que le prix réseau (stations-services) de l’essence demeure à 620 francs le litre, et le prix hors-réseau (les industriels) est de 640 francs le litre. Le prix réseau du Gasoil passe de 560 à 575 francs le litre, le prix hors réseau du gasoil est de 605 francs le litre. Le prix du gaz butane reste également inchangé à 5450 francs pour la bouteille de 12,5 kg, alors que le pétrole lampant reste également à 275 francs le litre, tandis que le pétrole industriel est à 375 francs le litre.

Si les effets de la crise financière que traverse le pays continuent de se répercuter durement sur les consommateurs, les mesures prises par la Commission nationale des prix des produits pétroliers en République gabonaise ne sont pas pour les soulager. Ce mécanisme d’indexation des prix des produits sur le marché local par rapport aux fluctuations sur le marché international n’est pas sans effets collatéraux. Un risque de dérégulation du coût des transports terrestres pourrait intervenir notamment.