ACCUEIL > ECONOMIE > Organisation à Libreville d’un forum des médias sur « La ceinture et la Route »


Organisation à Libreville d’un forum des médias sur « La ceinture et la Route »

  30 janvier 2019 à 11h09min 0 Commentaire(s)


Le programme du gouvernement chinois, caractérisé par des échanges multisectoriels entre ce pays et le reste du monde, a fait l’objet d’une appropriation, ce lundi par les hommes de médias gabonais, et a abouti, entre autres, à la mise en place d’un Réseau des journalistes Gabonais pour la Ceinture et la Route. 

Un Forum national des médias sur l’initiative « La Ceinture et la Route » s’est tenu ce lundi 28 janvier 2019 à Libreville, au Gabon. Il s’agit d’un programme initié en 2013 par le président Chinois, Xi Jinping, dans sa recherche d’un développement partagé, et qui vise l’interconnexion industrielle, infrastructurelle, sanitaire, humaine et de la Chine avec un grand nombre de pays à travers le monde, dont le Gabon. 
L’événement a vu la présence de l’ambassadeur de Chine au Gabon, Hu Changhun, ainsi que celle du directeur de publication du quotidien l’Union, Lin-Joël Ndembet. Mais aussi, d’une pléthore d’hommes de médias, venus s’imprégner des opportunités qu’offre cette initiative. Notamment à travers son levier dédié aux médias et aux journalistes.

Entre autres retombées immédiates de ce forum, il y a la mise en place d’un Réseau de journalistes Gabonais pour la Ceinture et la Route. Le directeur de la publication de l’Union, Lin-Joël Ndembet, a été porté à la tête de ce regroupement. C’est le deuxième réseau du genre sur le continent, après celui de la République de Centrafrique. Il permettra aux journalistes des deux pays d’échanger sur des questions communes, à travers des voyages de presse, des séminaires de formation, des journées ou semaines culturelles, etc. 
Au cours de cette rencontre, l’ambassadeur de Chine au Gabon a rappelé l’importance de l’initiative de « La Ceinture et de la route ». Laquelle entend « relier le rêve chinois aux rêves des autres peuples ». Un destin commun d’autant plus envisageable entre la Chine et l’Afrique que, a-t-il justifié, « la Chine est le plus grand pays en développement au monde, et l’Afrique, extension naturelle de la route de la Soie, est le continent regroupant le plus grand nombre de pays en développement ». 

Le diplomate chinois a terminé en annonçant aux participants le lancement par l’ambassade de Chine au Gabon d’« un prix de journalisme sur l’initiative de « la Ceinture et la Route » et la coopération sino-gabonaise d’ici septembre 2019…Les auteurs des articles ou des reportages sous le thème de la Chine, de l’initiative chinoise, de la coopération sino-africaine et de la coopération sino-gabonaise, publiés dans les journaux et les sites peuvent envoyer à l’ambassade une copie du texte et participer au concours. Les meilleurs reportages seront primés lors de la réception du 70ème anniversaire de la Fondation de la République populaire de Chine en début octobre, a annoncé Hu Changhun.