ACCUEIL > POLITIQUE > Organisation des élections législatives : des étapes préliminaires passées en revue 


Organisation des élections législatives : des étapes préliminaires passées en revue 

  31 mai 2018 à 23h31min 0 Commentaire(s)


Les membres du gouvernement dont les départements ministériels sont concernés par l’organisation des prochaines élections législatives, se sont retrouvés, mardi à Libreville, autour du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, pour faire l’évaluation de la mise en œuvre pratique, des étapes préliminaires devant conduire à la tenue du scrutin.
Cette deuxième séance de travail, élargie à tous les acteurs en charge de l’organisation matérielle des élections législatives, avait pour objectif de voir concrètement ce qui est fait à ce jour dans le cadre des préparatifs de l’organisation desdites élections.

Il s’agit notamment, de la publication récente des centres de vote des cent quarante- trois (143) sièges de députés, de l’annonce imminente de la localisation des sites d’enrôlement, de la communication de la liste des pièces à fournir pour les nouveaux électeurs, la procédure de radiation, la formation des « grands formateurs » devant être déployés sur le terrain pour assurer l’encadrement des agents enrôleurs à l’intérieur du pays etc.

Pour Emmanuel Issoze Ngondet, « toutes ces étapes qui nécessitent un examen minutieux de la part du gouvernement pour garantir la transparence et la sincérité du scrutin parce que l’inobservation ou le non- respect de cette phase pré-électorale peut faire l’objet d’un contentieux à la fin du processus de consultation ».
Pour lui, « il faut donc donner corps avec une célérité accrue à ces opérations en respectant les prescriptions de la cour constitutionnelle, les attentes de nombreux électeurs et celles de la classe politique ».

Pour sa part le ministre d’Etat en charge de l’Intérieur, Lambert Noël Matha a indiqué globalement qu’avant la remise de la liste électorale au Centre gabonais des élections (CGE) par le département ministère dont il a la charge, tout se déroule « sans anicroche ». Il a rappelé que « plus tard, le CGE vous donnera les dates de la convocation du collège électoral ».

Rappelons que l’une des missions assignées au nouveau gouvernement par le président de la République est l’organisation des élections législatives. Pour y arriver, le Premier ministre a initié la semaine dernière, des réunions hebdomadaires pour le respect pour la tenue dans les meilleurs et brefs délais, du scrutin.