ACCUEIL > SOCIETE > Ouverture à Libreville d’un séminaire d’harmonisation des données statistiques portuaires de l’Afrique de l’Ouest et du Centre


Ouverture à Libreville d’un séminaire d’harmonisation des données statistiques portuaires de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

  13 décembre 2018 à 07h48min 0 Commentaire(s)


Le ministre gabonais des Transports et de la Logistique, Justin Ndoundangoye, a ouvert ce lundi à Libreville, un séminaire sur l’Harmonisation des statistiques portuaires et l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Organisé par l’Association de gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC), en partenariat avec l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), ce séminaire a pour objectif de former les agents des ports aux meilleures pratiques admises dans l’industrie portuaire. Mais aussi, « de permettre à tous les ports d’avoir une visibilité plus claire sur leurs statistiques à participer réellement à la gestion présente et futur de leur structure respective. (…).

En effet, dans le domaine portuaire, l’AGPAOC a fait le constat amer selon lequel chacun des Ports membres tient ses statistiques à sa manière. Ce qui rend difficile la comparaison pour mesurer la performance des ports », a expliqué le Secrétaire général de l’AGPAOC, Augustin Fatondji Tonan. 

Le directeur général de l’Oprag, Sayid Abeloko, a, quant à lui, invité les uns et les autres à prendre conscience des défis à relever. « Pour remporter la bataille de la justice et de la paix, de l’unité et de la solidarité au sein des immenses capacités de notre Association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ». 

Selon le ministre des Transports et de la Logistique, le gouvernement fonde son espoir dans la qualité des recommandations et résolutions qui sortiront de ce séminaire, non sans vanter les mérites de l’apport des deux nouveaux ports qui permettent au Gabon de se mettre en phase avec la dynamique actuelle. 

« Avec le Plan de relance économique impulsé par Ali Bongo Ondimba, président de la République, nous expérimenterons la première phase du guichet unique portuaire. Cet outil permettra de traiter les 10 millions de tonnes de marchandises import-export que manutentionnent les ports du Gabon, ainsi que les 130 000 Equivalents vingt pieds par an du Terminal à containers », a déclaré le ministre Justin Ndoundangoye. 

Durant cinq jours, les représentants des pays membres de l’AGPAOC, les experts de ladite association et de la Banque Mondiale vont échanger sur les méthodes de collecte, traitement et communication des données statistiques, mais aussi sur les outils et systèmes informatiques utilisés pour la gestion des données.