ACCUEIL > SOCIETE > Ouverture ce vendredi du CHU Mère Enfant Fondation Jeanne Ebori


Ouverture ce vendredi du CHU Mère Enfant Fondation Jeanne Ebori

  23 octobre 2018 à 00h03min 0 Commentaire(s)


Le Centre hospitalier universitaire Mère Enfant Fondation Jeanne Ebori (CHUMEFJE) de Libreville, a ouvert ses portes au public, ce vendredi 19 Octobre 2018, avec la premiere phase, c’est à dire, les consultations externes. C’etait en présence du ministre d’Etat à la Santé, Denise Mekam’ne Edzidzie.

C’est par les services de consultations externes de gynecologie-obstetriques, radiologie, pédiatrie et examens de laboratoire, que le ministre d’Etat à la Santé a procédé à l’ouverture officielle de la structure hospitalière de 3e génération. 
Une ouverture qui est, selon Denise Mekam’ne Edzidzie, la matérialisation de la volonté du président de la République, Ali Bongo Ondimba. Lequel a toujours voulu offrir aux populations gabonaises des prestations médicales de qualité, dans un esprit d’équité.

Assistée du secrétaire général, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et des techniciens du ministère de la Santé, Me. Mekam’ne Edzidzie a eu droit à une visite guidée des différents services, par le représentant du Groupe Espagnol Sphera, afin de s’assurer de leur opérationnalité.
Toutefois, l’ouverture des autres services tels que le service hospitalisation et Chirurgie, se fera dans les tout prochains jours, rassure le ministre d’Etat à la Santé. 
S’agissant du personnel affecté au sein de cette structure de soins, le membre du gouvernement a dit être satisfaite.

« Nous avons du personnel qualifié pour l’utilisation du matériel de pointe de cet hôpital. Maintenant, il s’agira pour eux, de s’habituer à ces appareils », a-t-elle conclu.
Pour rappel, c’est à la société espagnole « Sphera », que le gouvernement gabonais a confié la gestion de cette structure hospitalière de pointe. 

Après avoir reçu les clés de cet hôpital, il y a environ un mois, Sphera a planifié l’ouverture de cette structure sanitaire en trois phase : la phase des consultations externes qui a été lancée ce vendredi matin ; la phase d’hospitalisation qui interviendra dans 4 à 6 semaines après la première phase ; et celle de la chirurgie prévue dans 4 à 6 semaines après la deuxième phase.