ACCUEIL > ECONOMIE > Ouverture du congrès provincial de l’Estuaire...


Ouverture du congrès provincial de l’Estuaire...

  12 novembre 2017 à 21h42min 0 Commentaire(s)


Ouverture du congrès provincial de l’Estuaire du PDG 

le secrétariat exécutif appelle à l’arrêt des actes qui fragilisent le parti

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture du conseil provincial de l’Estuaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), samedi à Libreville, l’ensemble des militants présents, ont dit non aux actes de sabotage qui fragilisent le parti.

« L’heure n’est donc plus aux intrigues, aux complots et aux invectives pour lesquels beaucoup sont devenus experts. L’heure est au ressaisissement et à l’engagement total pour un véritable encrage dans ces deux concepts. Chacun d’entre vous doit à ce stade se poser les bonnes questions suivantes :

qu’est-ce que je fais pour que le distingué camarade président Ali Bongo Ondimba et le PDG soient aimés dans mon village ? Ma circonscription ? Quel est mon apport réel dans la vitalité du PDG dans mon arrondissement ? Mon département ? Ma province de l’Estuaire ? Et enfin au Gabon ? », a martelé le secrétaire général adjoint du PDG, Fidèle Angoué Mba, ouvrant les travaux au nom du secrétaire général, Dodo Bouguendza.

Il a rappelé la nécessité pour les militants à apporter les réponses à ces interrogations conformément aux attentes du président du PDG, Ali Bongo Ondimba.

« Après avoir humblement tenté de répondre à ces questionnements, vous allez vous rendre compte si vous êtes dignes de confiance ou pas et aptes à être apôtre des réformes envisagées par le distingué camarade président Ali Bongo Ondimba. A ce sujet, l’apôtre Luc dans la sainte Bible nous enseigne au chapitre 5 du 13ème et 15ème verset que ‘’celui qui est digne de confiance dans une toute petite affaire, est digne confiance aussi dans une grande affaire’’ », a-t-il ajouté avant de conclure que « tout le Gabon vous suit à distance, mais avec intérêt et attend impatiemment les conclusions de ce conseil provincial de l’Estuaire sur tous les plans considérant que celui-ci se tient après des expériences inachevées de beaucoup de provinces qui vous ont précédés ».

Prenant la parole à son tour, le président du bureau du conseil provincial, Luc Oyoubi est revenu sur l’importance des travaux en ce sens qu’ils préparent le congrès national prévu du 9 au 10 décembre prochain. Un congrès tant souhaité par les militants du sommet à la base au regard du « climat de morosité qui prévaut au parti depuis quelque temps ».

Pour Luc Oyoubi, ce prochain congrès vise avant tout à permettre au PDG de se renouveler, de renaître de son marasme et de tourner le dos aux errements du passé à savoir : la démobilisation des militants de base, la dégradation de la cohésion des cadres, la duplicité, l’intrigue dans les circonscriptions politiques, guéguerres de leadership, l’insuffisance de formation politique, le non paiement des cotisations, la rareté des réunions statutaires, les lourdeurs dans les procédures, l’absence de stratégie de communication, l’existence des structures de base non fonctionnelles, la non actualisation régulière du fichier des militants, la non prise en compte du choix de la base dans la désignation des candidats, le non respect des instructions émanant des notes d’orientation, la considération marquée accordée par les cadres du parti aux associations au détriment du parti, notamment lors des cérémonies d’ouverture de la dernière campagne de l’élection présidentielle.

S’agissant de l’élection des membres du bureau politique, du conseil national et du comité central, le président du conseil provincial a réaffirmé son engagement à l’application des notes d’orientation.

« Celle-ci indique que les militants souhaitant se présenter aux élections nationales sont libres de le faire, à condition de remplir des critères et des conditions fixées. Elle rappelle également que les personnes éligibles aux postes de responsabilité du parti doivent être reconnues pour leur mérite politique, leur probité morale et intellectuelle, leurs actions en faveur du parti et la régularité des paiements des cotisations. Ces quelques rappels, informations et instructions vous sont données pour que nous ayons une bonne compréhension », a-t-il conclu.

Après l’ouverture des travaux, les travaux se sont poursuivis en commissions suivi des différents rapports. La journée de dimanche sera consacrée aux élections avant la clôture.