ACCUEIL > SOCIETE > PMA : Jeanne Ebori dans le bain dès 2021


PMA : Jeanne Ebori dans le bain dès 2021

  24 décembre 2020 à 11h06min 0 Commentaire(s)


Selon un communiqué du ministère de la Santé, le Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori (CHUMEFJE) pratiquera, dès 2021, la Procréation médicalement assistée (PMA).

 
En Afrique, indiquent certaines études, un début de progression d’infertilité oblige plusieurs pays à envisager un recours à la procréation médicalement assistée (PMA), à travers des techniques médicales prouvées comme l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro (FIV). Au Gabon où « un couple sur trois se fait consulter pour un problème d’infertilité » dû à divers facteurs, le ministère de la Santé envisage la pratique de la PMA dès l’année 2021.

Dans le cadre de l’évaluation des projets d’établissements des structures sanitaires, le ministre de la Santé a informé le 26 novembre que ses collaborateurs ont examiné le document présenté par le directeur général du Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori (CHUMEFJE).

Sur la base de ce document, indique le ministère de la Santé, cet établissement pratiquera dès 2021 la PMA. « Monsieur le ministre nous a invité à lancer les activités du service de la Procréation médicalement assistée à partir du début du deuxième trimestre 2021 », a déclaré le directeur général du CHUMEFJE. Une aubaine pour les nombreux couples obligés de se rendre à l’étranger pour en bénéficier.