ACCUEIL > ECONOMIE > Pékin confirme son intérêt à investir durablement au Gabon dans le bois et dans les infrastructures


Pékin confirme son intérêt à investir durablement au Gabon dans le bois et dans les infrastructures

  10 avril 2017 à 23h04min 0 Commentaire(s)



Au terme de plusieurs jours d’une mission économique en terre gabonaise, la Chambre Internationale de Commerce de Chine (CICC), conduite par son vice-président Liu Shaoxi, a tiré le 8 avril les conclusions de cette mission avec la partie gabonaise, représentée par les ministres Estelle Ondo des eaux et Forêts, Madeleine Berre du Commerce, Florentin Moussavou de l’Education nationale et Houangni Ambourouet du Pétrole.

Dans la matinée du 8 avril, les deux parties ont signé un mémorandum d’entente portant sur trois volets majeurs, susceptibles de booster les secteurs forestiers dans le pays. Et ce, dans le cadre de la politique de diversification économique. Il s’agit de la création d’une bourse du bois, d’un musée de bois et le montage d’une usine de transformation du bois.

Sur ces trois projets, la partie chinoise s’est félicitée de l’esprit d’ouverture des autorités gabonaises, des facilités qui leur ont été accordées pendant la mission et les potentialités économiques et commerciales dont dispose le Gabon dans le domaine du bois. Tous ces atouts, à leurs yeux « constituent des arguments de confiance, de promotion de leurs investissements et de renforcement de la coopération sino-gabonaise ».

Pékin, qui s’est aussi réjoui de l’environnement des affaires propice à l’investissement privé, s’est également engagé, au cours de la rencontre avec le Maire de Libreville Rose Ossouka Raponda, d’ériger au Gabon la construction d’une cité, l’aménagement du front de mer et la construction d’un parking au centre-ville de la capitale de gabonaise.