ACCUEIL > SOCIETE > Pierre Claver Maganga Moussavou offre 30 millions de F CFA aux sinistrés de Franceville


Pierre Claver Maganga Moussavou offre 30 millions de F CFA aux sinistrés de Franceville

  9 décembre 2018 à 17h21min 0 Commentaire(s)


Le Vice-président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou a offert, ce vendredi, une enveloppe de 30 millions de Francs CFA, en guise de soutien à plus de 70 sinistrés, victimes d’inondation, dans la capitale provinciale du Haut-Ogooué (Sud-Est du Gabon).

Après la visite des quartiers sinistrés, le Vice-président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou, s’est entretenu avec les victimes, en présence du gouverneur, Eloi Nzondo et des autorités militaires et administratives de la province dans un hôtel de la place.
Ce déplacement de Franceville est une manière pour M. Maganga Moussavou, de « témoigner son affection et celle du Chef de l’Etat », aux sinistrés, suite aux inondations enregistrées il y a quelques jours dans cette partie du Gabon.
« Il faut trouver des solutions durables. Le maire de la commune de Franceville, les maires d’arrondissements et les autorités administratives compétentes déconcentrées, doivent prendre leur courage à deux mains pour empêcher les populations de construire sur le lit des rivières », a-t-il recommandé. 

Le bienfaiteur du jour a toutefois indiqué que le ministère de l’Intérieur a les moyens nécessaires pour régler ce genre de cas, se référant ainsi, à la direction générale des catastrophes naturelles.
Il a par ailleurs suggéré au maire de Franceville, de voir avec la tutelle, si les communes pouvaient souscrire à une assurance auprès des structures agréées, afin d’indemniser les victimes comme cela se fait dans les pays développés. Car, dit-il, l’Etat n’a toujours pas les moyens disponibles pour remédier à ce genre de catastrophes.

Faisant partie de la délégation qui s’est rendue, le 4 décembre dernier à Rabat au Maroc, M. Maganga Moussavou a tenu à rassurer ses compatriotes, que le président de la République, Ali Bongo Ondimba, est en vie et qu’il faut lui accorder le temps de recouvrer totalement sa guérison.
Pour sa part, le maire de la commune de Franceville, Roger Ayouma, a déploré les dégâts matériels causés par ces inondations qui n’ont épargné aucun arrondissement. Celles-ci ont eu pour corollaires, la fermeture momentanée de certaines écoles, de certains commerces et a fait des nombreux sans abris.

De ce fait, il a solicité le Vice-président de la République, pour être leur fidèle interprète en d’autres lieux et circonstances, pour l’apologie de la situation environnementale de sa cité qui n’échappe guère au phénomène de changement climatique. Non sans saluer les mots de réconfort à l’endroit des sinistrés.
Le représentant des sinistrés espère, quant à lui, que cette visite leur apporte beaucoup d’espoir, comptant ainsi sur les qualités d’homme d’Etat du Vice-président de la République pour pouvoir surmonter cette difficulté.