ACCUEIL > ECONOMIE > Pizolub : Bientôt le bout du tunnel ?


Pizolub : Bientôt le bout du tunnel ?

  16 novembre 2020 à 22h05min 0 Commentaire(s)


Après avoir été reçu par le ministre du Pétrole le 10 novembre, le secrétaire général de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) s’est entretenu, le 13 novembre, avec le directeur général de Pizolub où les employés accumulent 6 mois d’arriérés de salaire. A l’issue de la rencontre, Sylvain Mayabi Binet a assuré que le gouvernement est en train de régler la situation qui pénalise les employés de Pizolub.

 
Quatre jours après la rencontre avec le ministre du Pétrole, le secrétaire général de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) s’est entretenu avec le directeur général de Pizolub, Guy-Christian Mavioga. « L’échange portait sur la situation actuelle de la société Pizolub. Notamment, l’arrêt des activités et le non-paiement des salaires », a déclaré Sylvain Mayabi Binet à l’issue de la rencontre. « Il était pour nous important de venir nous enquérir de la situation auprès du directeur général de Pizolub, après nos échanges avec le ministre du Pétrole et du gaz qui nous a rassuré que le gouvernement avait pris sur lui de relancer l’activité à Pizolub et de faire payer les arriérés de salaire », a-t-il ajouté.

Si le secrétaire général de l’Onep indique que le gouvernement n’a pas encore donné des dates pour le paiement des salaires, il se veut tout de même rassurant.
« Nous pouvons tout de même être rassurés de ce que le gouvernement est en train de régler cette situation qui pénalise de nombreuses familles gabonaises qui sont en ce moment à Port-Gentil », a-t-il dit. « Pour nous, il fallait venir rencontrer le directeur général pour nous assurer qu’il avait également le même discours que le ministre, pour nous assurer que les travailleurs de Pizolub peuvent être sûrs que dans les prochains jours, dans les prochaines semaines, au-delà des salaires, l’activité elle-même va reprendre », a poursuivi Sylvain Mayabi Binet.

En effet, face à la crise qui frappe le secteur pétrolier, une délégation de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), conduite par son secrétaire général, a rencontré le 10 novembre le ministre du Pétrole, du gaz et des mines. Si elle a évoqué avec Vincent De Paul Massassa la dissolution de Gabon oil marketing (GOM), une filiale de Gabon oil company (GOC), la situation de la société Pizo de formulation de lubrifiants (Pizolub) a également été au centre des échanges.

Depuis 6 mois, les employés de cette entreprise ne perçoivent plus leurs salaires. La situation est essentiellement due aux tensions de trésorerie auxquelles fait face cette entreprise depuis plusieurs années. L’Onep qui s’est saisie du dossier le 15 août dernier, propose au gouvernement un plan de relance financé par l’Etat.