ACCUEIL > ECONOMIE > Pizolub Face au défis de compétitivité et de croissance 


Pizolub Face au défis de compétitivité et de croissance 

  24 mars 2019 à 08h10min 0 Commentaire(s)


Après les changements intervenus à la direction de la compagnie nationale de lubrifiants Pizolub.SA avec la nomination à sa tête de Guy Christian Mavioga, un conseil d’administration s’est tenu ce vendredi 22 mars dans un contexte de défis de compétitivité et de croissance.

A la croisée des chemins avec la croissance et la compétitivité amorcées, le conseil d’administration de Pizolub SA s’est tenu ce vendredi 22 mars en présence du nouveau directeur général, Guy Christian Mavioga, promu au dernier conseil des ministres du 26 février dernier.
Symbole de la souveraineté de l’Etat gabonais en matière de commercialisation de lubrifiants, la société Pizolub SA est fragilisée, depuis 2009, par la forte concurrence de l’importation des produits lubrifiants.

Pour le président du conseil d’administration, Fabien Ombouma « pour le bien de tous, il faut pourvoir à la compétitivité et à la croissance de la compagnie ; en ajoutant que face aux défis actuels nous devons être spectateurs, mais emboîter le pas avec le développement de la capacité de mobilisation et de cohésion endogène ». 
Le PCA de Pizolub a par ailleurs invité le conseil à ne pas rater le rendez avec l’histoire à l’horizon de cette société étatique. Invitant ainsi le nouveau manager à l’équité, à être le porte voix des sans voix. 

Avec une capacité de production minimale de lubrifiants de 600 tonnes par mois, ainsi que 193 760 bidons et 6720 fûts mensuel, la compagnie de lubrifiants et dérivés compte 89 salariés et 13 cadres.
Confronté au contexte économique du pays, Pizolub SA n’échappe pas à l’instabilité du cours de l’or noir, mais la dynamique de production affichée laisse croire aux lendemains meilleurs.