ACCUEIL > FAITS DIVERS > Pour tentative d’évasion, ils écopent de six (6) mois de plus chacun


Pour tentative d’évasion, ils écopent de six (6) mois de plus chacun

  16 mai 2017 à 23h46min 0 Commentaire(s)


Trois pensionnaires de la maison d’arrêt de Yene à Franceville ont dernièrement vu leur peine s’alourdir en tentant de se « libérer » eux même à partir d’une évasion collective, mais la porte de l’univers carcéral s’est refermée sur eux

Ayant réalisé qu’ils n’avaient pas tous bénéficié de la grâce présidentielle. Jean Oligui Gabonais 34 ans condamné pour attentant à la pudeur à 8 ans d’emprisonnement assortis d’une amende d’un million de francs CFA, et allé à la rencontre de ses co-déténus pour leur surgerer de chercher eux-même les voies et moyens de se libérer.

L’idées a rencontré l’assentiment de Vianney Epeme Gabonais 28 ans condamné pour vol aggravés à une peine de 3 ans depuis 2016, Bernard Madebé Gabonais 36 ans condamné pour viol sur mineur de Moins de 8 ans ?

Puis, les trois compères décidèrent de passer à l’acte, et à l’aide d’un chevron Vianney Epeme va briser les grilles de la fenêtre de sa cellule, puis se servant des draps et des câbles électriques rattachés, il quitte sa cellule en descendant par le long du mur de la prison depuis le 3e étages jusqu’au sol.

cependant son avantage ne durera pas longtemps puisque les matons qui faisaient la ronde ont aperçu sa silhouette agrippé aux branches d’un manguier, et en un temps deux mouvement il est cueilli comme un fruit mur.

L’ouverture d’une enquête judiciaire va permettre de savoir que deux autres co-détenus de Vianney manquaient à leur cellule

Ainsi, le procureur de la république Apres le tribunal de première instance de Franceville a décidé de revoir la peine de condamnation des fugitifs qui ont pris en plus six (6) mois de prison chacun .