ACCUEIL > POLITIQUE > Préservation de la nature : L’Union Européenne encourage les politiques mises en place par la CEEAC


Préservation de la nature : L’Union Européenne encourage les politiques mises en place par la CEEAC

  20 avril 2018 à 23h40min 0 Commentaire(s)


Libreville accueille actuellement, la première session du Comité de Suivi Régional du Programme de la Préservation de la Biodiversité des Ecosystèmes fragiles en Afrique Centrale (ECOFAC 6).

Les travaux de la première session du Comité de Suivi Régional du Programme (ECOFAC 6), qui se tiennent actuellement dans la capitale gabonaise, cadrent parfaitement avec le chronogramme établit par l’ensemble des états de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), sur le programme d’action en faveur de la préservation de la biodiversité des écosystèmes, notamment la protection des Aires naturelles de l’Afrique Centrale.

L’objectif général de cette session, la première du genre, est de discuter de tous les aspects politique,juridique,institutionnel, financier et autres, inhérents à la mise en oeuvre réussi du programme en lien avec les objectifs définis et les attentes des états, ainsi que celles des populations riveraines des aires protégées.

Ainsi, après Yaoundé les 7 avril 2017, date de la signature de la convention de financement entre la CEEAC et l’Union Européenne (UE) à hauteur de 61,5 millions d’Euros, dans le cadre du Comité de Pilotage élargi (COPEL), les assises de Libreville, marquent également une date toute aussi importante, car constituant le lancement officiel du programme ECOFAC 6 dans le cadre du programme Indicatif Régional (PIR) 11e FED, financé par l’Union Européenne. Des assises ponctuées donc, par la signature de deux contrats. Le premier concernait l’UE et l’Agence nationale de la Préservation de la Nature (ANPN), et le second s’est fait entre l’EU et la CEEAC.

Et se plaçant comme un véritable partenaire à la préservation des écosystèmes fragiles en Afrique Centrale, l’UE qui tient à ce combat devenu sien, s’est à nouveau engagé à offrir 10 millions d’Euro supplémentaires en faveur d’ECOFAC 6. La matérialisation de cet engagement a été décidée dan le contexte de la revue à mi-parcours du 11e FED et témoigne de l’importance qu’attache l’EU à la protection des ressources naturelles dans la région.