ACCUEIL > ECONOMIE > Projet GRAINE : la SOTRADER présente un bilan négatif en 2017 


Projet GRAINE : la SOTRADER présente un bilan négatif en 2017 

  20 avril 2018 à 23h38min 0 Commentaire(s)


Le président directeur général de la Société de transformation agricole et de développement rural (SOTRADER), Théophile Ogandaga a présenté, mardi dernier à Oyem, chef lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), un bilan négatif des activités de cette entreprise en 2017, lord d’une réunion d’évaluation.

Selon M. Ogandaga, pour une production totale fixée à 12 000 tonnes, la récolte de la banane et du manioc n’a produit que 1200 tonnes.

Aussi, a-t-il expliqué, ‘’plusieurs raisons peuvent justifier ce fait, car nous faisons face au conflit hommes-faune dans la province de l’Ogooué-Ivindo où le tiers de nos plantations a été détruit par les éléphants. On peut aussi évoquer le manque de productivité des partenaires ou encore des erreurs techniques’’.

Le PDG de la SOTRADER a poursuivi son propos en rappelant que la société s’est également lancée dans la commercialisation de ses produits avec la construction d’entrepôts notamment à Libreville. A cela s’ajoute la mise en place de quatre sites de commercialisation pour recevoir les productions agricoles de l’intérieur du pays, chaque week-end.

Pour sa part, le coordinateur provincial du Programme Graine du Woleu-Ntem, Serge Ndong, s’est félicité de la délocalisation en provinces de ces réunions trimestrielles de l’équipe de direction, non sans émettre le vœu que les conclusions de ces échanges soient des mesures fortes allant dans le sens de faire décoller l’agriculture sur l’ensemble du pays.

La SOTRADER est chargée de la mise en œuvre du Programme de la ‘’Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés’’ (Graine), lancé en 2014, dans l’optique d’encourager l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs agricoles.