ACCUEIL > ENVIRONNEMENT > Projet d’appui à la gestion durable des zones humides/ Réunion du comité de pilotage


Projet d’appui à la gestion durable des zones humides/ Réunion du comité de pilotage

  1er février 2016 à 22h41min 0 Commentaire(s)


Améliorer la protection de la biodiversité

LE Comité de pilotage du projet d’appui à la gestion durable des zones humides du Gabon était en conclave mardi à la salle de réunion de la direction générale de l’Environnement. Il était question de faire un bilan à mi-parcours et d’examiner la feuille de route des prochaines étapes.

Le coordinateur national de cette initiative, Faustin Ondamba Ombanda, conseiller à l’Environnement du ministre en charge de des Forêts, a indiqué que ce projet est une émanation du gouvernement à travers un don de financement du Fonds pour l’environnement mondial (GEF) d’une durée de cinq ans.

Le projet vise à améliorer la protection de la biodiversité dans les zones humides sélectionnées du Bas-Ogooué, Mont Birougou, Petit Loango et Sette-Cama. Sa mise en œuvre repose sur quatre composantes : amélioration de la connaissance et de la surveillance des écosystèmes, l’appui à la gestion durable des écosystèmes des zones humides sélectionnées, le renforcement du cadre institutionnel et la gestion globale du projet.

Dans ce processus, la direction générale de la Protection de la nature assure la coordination ,et l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) dirige deux composantes techniques : l’amélioration de la connaissance et la surveillance des écosystèmes, ainsi que l’appui à la gestion durable des écosystèmes sélectionnés.
Le coordinateur adjoint, Régis Ulrich Nguéma, a fait un bref bilan de l’année 2015.

Notamment sur les principales activités prévues et les modalités de fonctionnement du projet, l’acquisition d’équipements dont trois pirogues, véhicules, la construction des antennes de surveillance à Birougou, la tenue des réunions avec les partenaires au développement sur les Activités génératrices des revenus (AGR) et trois réunions techniques avec les Organisation non gouvernementale (ONG) nationales et internationales.

Gabontribune : Serge Obame