ACCUEIL > ECONOMIE > Rapport « Doing Business » 2018 : le Gouvernement gabonais s’active pour remonter au classement


Rapport « Doing Business » 2018 : le Gouvernement gabonais s’active pour remonter au classement

  10 juin 2018 à 21h57min 0 Commentaire(s)



Dans le Rapport « Doing Business 2018 », publié le 31 octobre 2017, la Société Financière Internationale (SFI), classait le Gabon à la 167ème place, perdant ainsi 3 places. Pour occuper un meilleur rendement, les pays, dont le Gabon, doivent satisfaire aux critères de sélection pour avoir des indicateurs élevés.

Le positionnement du Gabon à la 167ème place du classement « Doing Business » 2018, ne laissera pas le Gouvernement gabonais sans réaction. Il s’active en effet conjointement avec les équipes de la Banque Mondiale pour mettre en place des réformes majeures et des textes afin de favoriser le classement du pays au sein du « Doing Business ».

Il s’agit pour les différents critères du « Doing Business », de mener des actions, à court, moyen et long terme, pour améliorer le climat des affaires au Gabon. Selon les critères de classement « Doing Business », une note plus élevée indique un environnement réglementaire des affaires plus favorable à la création et au développement d’entreprises locales.

Aussi, le classement est déterminé en fonction des scores de distance de la frontière agrégés par rapport aux 10 thématiques « Doing Business », qui sont elles-mêmes composées de sous indicateurs.

Pour le compte de l’année 2018, le Gabon, en matière de création d’entreprises, a occupé la 132ème place avec une distance de la frontière (DDF) de 80.48 contrairement à l’année 2017, qui avait enregistré 74.09, soit un changement de DDF croissant de 6.39% de points.

S’agissant de l’obtention d’un permis de construire, le pays occupe la 149ème place avec une distance de la frontière (DDF) de 58.33 contrairement à l’année 2017 qui a enregistré 50.76, soit une hausse de 7.57% de points. 
Nonobstant ces performances, l’on note quelques chiffres en baisse, notamment dans le critère de raccordement en électricité, qui classe le Gabon à la 170ème place, avec une Distance de la Frontière de 40.21, comparativement à l’année 2017 qui était à 40.80, soit un changement de DDF en baisse de 0.59 % de points.

Autres critères en baisse, le règlement de l’insolvabilité qui positionne le Gabon à la 126ème place, avec une DDF de 36.11 comparé à 2017 qui était de 36.18, soit un changement de DDF en baisse de 0.07% de points.

S’agissant des autres critères, notamment ceux de transfert de propriété, d’obtention de prêts, de protection des investisseurs minoritaires, de paiements des taxes et impôts, du commerce transfrontalier, ainsi que de l’exécution des contrats, la distance de la frontière est restée inchangée selon ledit rapport.