ACCUEIL > POLITIQUE > Réaction du PDG contre les propos du groupement 《Actions et Perspectives pour le président de la République 》parus dans l’Union


Réaction du PDG contre les propos du groupement 《Actions et Perspectives pour le président de la République 》parus dans l’Union

  6 décembre 2017 à 21h01min 0 Commentaire(s)


Le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir, par la voix de son secrétaire général, Eric Dodo Bounguendza, a exprimé, mardi à Libreville, sa désapprobation, suite au manifeste publié lundi dans le quotidien l’ « Union », par un groupe des militants se réclamant soutien du président de la République dans un cadre dénommée « « Actions et perspectives pour le président de la République ».

« Le lundi 04 décembre 2017, le Parti démocratique gabonais (PDG) a pris connaissance de la parution dans l’union du jour d’un manifeste dont les auteurs, tous militants du PDG appartiendraient à une nébuleuse dénommée ‘’ Actions et perspectives pour le président de la République ‘’ . Le parti démocratique gabonais condamne avec la dernière énergie cette démarche qui relève de l’indiscipline notoire. Voilà pourquoi un avertissement est infligé aux auteurs de ce document conformément à l’article 154 des statuts », a-t-il martelé.

Outre cette sortie non conforme à la réglementation du parti au pouvoir, le secrétaire général du PDG, a également condamné l’utilisation « abusive » de son logo comme entête dudit manifeste. Pour lui, « propriété inviolable de tous les militants, le logo est le fort de notre parti dont personne ne peut s’approprier pour satisfaire des intérêts personnels » et que « seuls les organes centraux et locaux régulièrement reconnus sont habiletés à l’utiliser ».

Fort de cette situation, la hiérarchie du parti au pouvoir a lancé un avertissement solennel à tous les signataires du manifeste en question afin qu’ils se soumettent aux dispositions précédentes. De même qu’elle invite les signataires dont les noms auraient été insérés sans leur accord, pour apporter un démenti ou une confirmation dans les mêmes formes dans un délai de 48 heures. Et, il a rappelé que tous les militants qui seraient tentés par cette dynamique s’exposeront à des sanctions disciplinaires.

Tout en indiquant que le fonctionnement du PDG ne peut plus s’accommoder à des sorties intempestives assimilables à une tentative de déstabilisation à quelques jours de la tenue du 11ème congrès ordinaire, Dodo Bounguendza a appelé l’ensemble des militants à rester vigilants et mobilisés en refusant d’intégrer toute démarche non conforme à la dynamique de la vision du président du PDG, Ali Bongo Ondimba.

Rappelons qu’ « Actions perspectives pour le président de la République » (APR) regroupant les cadres militants du PDG a publié lundi 04 décembre 2017, dans le quotidien l’ « Union », un manifeste « pour la reconstruction d’un PDG populaire par les actions de développement et de bonne gouvernance » datant du 1er août 2017. Ce regroupement a fixé treize engagements relative au soutien de la politique du président Ali Bongo Ondimba.