ACCUEIL > ECONOMIE > Régies financières : La Fecorefi met de l’eau dans son vin


Régies financières : La Fecorefi met de l’eau dans son vin

  16 novembre 2020 à 22h23min 0 Commentaire(s)


En grève depuis le 13 juillet, la Fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi) a décidé de reporter son Assemblée générale prévue pour ce vendredi 13 novembre. Si la Fecorefi note des avancées depuis la sortie d’Ali Bongo, elle reste mobilisée et vigilante.

 
La Fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi) est en grève générale illimitée depuis le 13 juillet. Dénonçant depuis près de 4 mois, le mutisme observé par ceux qui sont censés apporter des solutions aux revendications des agents des Régies financières, la Fecorefi avait décidé le 20 octobre de durcir son mouvement en observant « 3 jours de grève sèche ». Au terme de ces 3 jours, elle a dénoncé une fois de plus le silence du gouvernement en conviant, le 10 novembre, les agents des Régies financières à une Assemblée générale ce vendredi 13.

Entre temps, le 11 novembre, le président de la République a instruit le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda et son gouvernement de ramener la sérénité au sein des Régies financières. Y voyant « des avancées enregistrées », la Fecorefi a dit prendre en compte « la démarche constructive de Madame le Premier ministre en vue de trouver des solutions de sortie crise ». Face à cela, elle a reporté sine die l’Assemblée générale prévue se tenir ce vendredi 13 novembre 2020. « Au sortir des échanges en cours, nous vous convierons à une Assemblée générale de constatation afin d’apprécier les solutions préconisées », a fait savoir la Fecorefi aux agents des Régie financières, tout en les appelant à demeurer mobilisés et très vigilants.