ACCUEIL > ECONOMIE > Réhabilitation des voiries à Libreville et ses environs : Emmanuel Issoze Ngondet donne le coup d’envoi


Réhabilitation des voiries à Libreville et ses environs : Emmanuel Issoze Ngondet donne le coup d’envoi

  18 novembre 2018 à 16h53min 0 Commentaire(s)


Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet a donné, ce vendredi le coup d’envoi des travaux de réhabilitation des voiries des communes de Libreville, Owendo et Akanda, a-t-on appris de sources autorisées. 

L’opération coûtera près de 65 milliards de F CFA, obtenus grâce à un financement de l’Agence Britannique de crédit export à hauteur de 75% et le reste du financement sera à la charge du gouvernement gabonais, soit près de 16,5 milliards de F CFA.
Les travaux seront exécutés par l’entreprise française Colas qui s’est chargée de la construction de la route PK5-PK 12, longue de 7 kilomètres.

Les travaux engagés visent, à « désengorger certains axes majeurs de Libreville, dont le Boulevard du Bord de mer ; à réduire la congestion du trafic et les délais de trajet dans la ville ; à faciliter l’accès aux équipements publics ; à améliorer la sécurité routière et à participer à l’embellissement et au confort de la ville, par la mise en place de mobiliers urbains », indique le média en ligne directinfogabon.com.

Selon les techniciens des Travaux publics et la société Colas, cités par le confrère, « il s’agira concrètement de réhabiliter 112 voiries reparties sur 5 secteurs géographiques regroupant Libreville, Owendo et Akanda ; de construire ou d’améliorer 8 ronds-points (2 au Boulevard Triomphal, 1 au Camp de Gaulle, 1 au Carrefour FOPI, 1 à l’intersection Sogatol, 1 au Carrefour de la SNI, 1 au Carrefour Barracuda et 1 au Carrefour de l’Hôpital Pédiatrique) ».

Colas aurait déjà perçu une avance de 10 milliards de F CFA pour l’exécution de ces travaux dont la durée n’a pas été indiquée et qui pourraient générer 700 emplois directs et indirects, indique-t-on.