ACCUEIL > ECONOMIE > Remise d’un don d’assistance technique du Fonds d’assistance du secteur privé africain à la société Sotrader 


Remise d’un don d’assistance technique du Fonds d’assistance du secteur privé africain à la société Sotrader 

  31 décembre 2017 à 23h29min 0 Commentaire(s)


Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, Chargé du Programme GRAINE, Yves Fernand Manfoumbi a participé, mercredi dernier au siège de la Banque africaine de Développement (BAD) à Libreville, à la cérémonie de signature d’un don d’assistance technique du Fonds secteur Privé Africain (FAPA).

Le Fonds d’Assistance du Secteur Privé Africain (FAPA) de la Banque Africaine de Développement octroie à la société SOTRADER SA, chargée de la mise en œuvre du Programme GRAINE, un don d’un montant de 2 076 552 dollars américains, soit environ 1 225 165 680 FCFA.

Ce don a pour objectif de fournir une assistance technique qui permettra dans le cadre du Programme GRAINE de renforcer les capacités d’une part des coopératives en matière de gestion de leur organisation en tant qu’entreprise, et d’autre part, des planteurs en tant qu’entrepreneurs et individus soucieux de gérer au mieux 
leurs ressources personnelles ; d’accompagner les coopératives et les planteurs dans l’utilisation de moyens de paiement numérique pour améliorer leur insertion dans le système financier et bancaire.

Ce don, qui vient à la suite du prêt de 65 Milliards de FCFA octroyé récemment par la BAD au Gabon, démontre à suffisance l’intérêt et la confiance que la BAD place dans la mise en œuvre par SOTRADER du Programme GRAINE. En effet, la mise à disposition de ces sommes n’a été rendue possible que parce que la banque a jugé que dans sa conduite des affaires la SOTRADER est alignée aux normes de gouvernance et de responsabilité sociale des entreprises, et que les réalisations obtenues étaient de nature encourageante.

Il convient, en effet, de noter que le Programme GRAINE est déployé dans 7 provinces sur 9 (Estuaire, Haut Ogooué, Ngounié, Nyanga, Ogooué Ivindo, Ogooué Lolo et 
Woleu Ntem). Il a enregistré 838 coopératives dont 101 sont en activité et compte respectivement 17 362 et 2592 membres.

Il a délivré 723 agréments et 166 titres fonciers. Il a créé 1200 emplois. Le projet a permis de défricher 10 099 hectares (dont 2 740 pour le vivrier et 7 359 pour le palmier à huile) ; a développé 7 466 hectares de plantations (dont 1 463 ha pour le vivrier et 6 003 pour le palmier à huile ;

La phase de récolte, commencée cette année, a obtenu à ce jour une modeste production de 800 tonnes de manioc et 100 tonnes de banane.

L’année 2018 est placée sur le thème de l’accélération de la mise en œuvre des opérations du Programme GRAINE. Cela se traduira par une augmentation significative des surfaces plantées de 2000 hectares et de la production totale.