ACCUEIL > SOCIETE > Rentrée du Barreau du Gabon : sensibilisation des élèves sur les méfaits des drogues


Rentrée du Barreau du Gabon : sensibilisation des élèves sur les méfaits des drogues

  12 février 2019 à 19h47min 0 Commentaire(s)


Les activités marquant la célébration de la 23e Rentrée solennelle du Barreau du Gabon et de la Conférence des stages, ont été marquées ce lundi 11 février, par la sensibilisation menée dans les établissements, par les avocats sur des sujets tels que la consommation des drogues et de stupéfiants, les harcèlements sexuels, les agressions et les vols à main armée. 

Pour cette 23e Rentrée solennelle du Barreau du Gabon et de la Conférence des stages, les avocats membres de ce ciblé cinq établissements de la place, notamment le lycée Technique, le lycée Djoué Dabany, le lycée Jean Hilaire Obame Eyeghe, le lycée Paul Indjendjé Gondjout et le lycée Blaise Pascal, qui ont pu bénéficier de cette sensibilisation axée sur les méfaits présents dans les établissements.
Maître Obame-Sima Raymond, membre du Conseil de l’ordre, Chargé de la Communication, s’est prononcé sur la particularité de cette journée qui est de rapprocher encore plus l’avocat de la population, en amenant l’avocat à prendre sa part sur les questions d’actualité. 

« Si nous avons décidé d’aller vers la jeunesse c’est parce que nous traitons trop de cas liés à plusieurs faits orchestrés par ces jeunes, notamment la consommation des drogues et de stupéfiants, les harcèlements sexuels, les agressions et les vols à main armée. Nous nous sommes dit que nous devrons traiter le problème en amont par la sensibilisation, en vue d’amener ces jeunes à prendre conscience de la gravité des actes qu’ils posent et des conséquences qu’ils encourent », a –t-il indiqué.

Maître Mezui Mba Irénée, intervenant au lycée Paul Indjendjet Gondjout, a expliqué qu’en rapport aux différents faits divers et au regard de tout cela, le barreau du Gabon a estimé qu’il était nécessaire, voire opportun de procéder à cette sensibilisation en vue d’attirer l’attention des jeunes sur les dangers qui existent en s’exposant à la drogue et à la violence qui entravent leur épanouissement.

« L’objectif étant de faire en sorte qu’ils en soient épargnés par cette sensibilisation. Nous avons été accompagnés durant cette sensibilisation par des officiers de police judicaire de l’antenne de l’Office centrale de lutte anti drogues (OCLAD). Afin, de leur apporter toutes les conséquences liées aux drogues sur le plan physique, mais nous leur avions présentés l’arsenal juridique qui n’exclut pas les mineurs », a précisé Maître Mezui Mba Irénée. 

Les célébrations liées à cette 23e Rentrée solennelle du Barreau du Gabon et de la Conférence du stage 2019 ont débuté ce lundi se poursuivra tout au long de la semaine par diverses activités telles que les consultations juridiques gratuites, la formation, les conférences débats, l’exposition et par la cérémonie de la Rentrée solennelle.