ACCUEIL > ECONOMIE > Secteur eau et électricité : les PPP en débat. 


Secteur eau et électricité : les PPP en débat. 

  1er mars 2015 à 23h08min 0 Commentaire(s)


En organisant du 25 au 26 février 2015 à Libreville un atelier de réflexion sur le partenariat public-privé (PPP) dans le secteur de l’eau potable et de l’énergie, l’ARSEE a jeté les bases d’un nouvel ordre qui doit régir les différentes segments .

Les travaux de l’atelier de réflexion sur le partenariat public-privé dans le secteur de l’eau et de l’électricité ont pris fin le 26 février 2015. Axées sur le thème partenariat public-privé, quels modèles financés pour une bonne régulation du secteur , ces assises organisées par l’agence de régulation du secteur de l’eau et de l’énergie (ARSEE), visaient essentiellement à trouver un nouveau mécanisme pour mieux accompagner le gouvernement dans sa réflexion sur la fin en 2017 du contrat de concession liant l’Etat gabonais au groupe "Véolia".

Comme l’a rappelé le directeur général de l’ARSEE Alain Herth, cette rencontre a permis d’éclairer l’opinion sur les différents opportunités qui pourront s’offrir au secteur de l’eau et de l’électricité après 2017, aussi il a émis le voeu de voir créée au sein de la tutelle c’est-à-dire du ministère de l’énergie et des ressources hydrauliques, une petite plate-forme technique chargée de conduire les réflexions globales sur tous les aspects liés à la prochaine concession . Pour le ministre Désiré Guédon, "le secteur doit s’auto-financer et veiller à ce que les offres soient à moindre cout" .

Pis les travaux ayant porté sur l’expérience du Gabon par rapport à celle des autres Etats du continent et du monde, le ministre Désiré Guedon a de ce fait relevé que l’Etat gabonais demeure lui même le libre arbitre, dans cette optique il doit opérer un choix judicieux entre l’affermage d’une part et la concession d’autre part, le tout sans oublier de réfléchir sur la gestion commune ou séparée de l’eau et de l’énergie conformément aux aspirations des populations .