ACCUEIL > POLITIQUE > Sommet UA-UE : Une délégation d’opposants gabonais à Abidjan pour tenter un plaidoyer 


Sommet UA-UE : Une délégation d’opposants gabonais à Abidjan pour tenter un plaidoyer 

  23 novembre 2017 à 23h34min 61 Commentaire(s)


Une délégation d’une partie de l’opposition gabonaise, dénommée Coalition pour la Nouvelle République (CNR), conduite par l’ancien candidat à la dernière élection présidentielle, Jean Ping, séjourne à Abidjan en Côte d’Ivoire depuis mercredi pour tenter de faire passer un mémorandum au sommet UA-UE qui se tient cette fin mois.

Selon un communiqué publié par cette coalition, "la délégation déposera un mémorandum auprès du secrétariat conjoint du sommet UA-UE"
Le même communiqué indique que "le déplacement de la CNR s’inscrit dans le processus de mobilisation de la communauté internationale en vue de rétablir la vérité des urnes du 27 août 2016".

Pour certains, ce mémorandum n’a aucune raison de prospérer, vu que le président Ali Bongo Ondimba, déclaré élu par la Cour constitutionnelle, est invité au sommet UA-UE en qualité de chef de l’État gabonais reconnu par la Communauté internationale.
D’autres voient en cette démarche de l’Opposant Jean Ping, une volonté de contraindre le pouvoir gabonais à dialoguer dans un contexte marqué par la mise en marche du processus de révision de la constitution, une des résolutions issues du dialogue politique d’Angondjé auquel la CNR avait méprisé en refusant d’y prendre part.

L’opposant Jean Ping est accompagné du président de l’Union nationale et ancien baron du parti au pouvoir, Zacharie Myboto, du président d’une faction de l’Alliance pour la démocratie et la reconstruction (ADERE) et ancien vice-président de la République sous Omar Bongo, Didjob Divungui.