ACCUEIL > FAITS DIVERS > Trafic de trophées d’animaux à Makokou


Trafic de trophées d’animaux à Makokou

  14 mai 2017 à 21h45min 0 Commentaire(s)


Un présumé braconnier et son client neutralisés après deux (2) ans de cavale
Deux individus de nationalité Gabonaise Mauril Obame 38 ans et Jean Emane Ango 54 ans ont été incarcérées dernièrement à la prison central de Makokou pour braconnage.

La cabale de Mauril Obame 38 ans et son compère Jean Emane Ango 54 ans tous deux Gabonais a pris fin le 18 avril dernier, le premier a été arrêté pour braconnage et commercialisation des trophées d’espèces integralement protégées quatre (4) défense d’éléphants et six(6) crâne de panthères, le second en tant que client, et condamné pour recel. Les deux individus ont été directement conduits à la maison d’arrêt de Makokou .

Selon les fins limiers de la police judiciaires, il y’a deux ans, Mauril Obame avec quelques compagnons ont organisés une expédition dans la forets classée située à environ 11 km de Makokou sur la route de Libreville .
A la fin ils ont abattu deux éléphants et piège des panthéres avant de les achever definitivement à l’aide de munitions de type chevrotine.

Informés les officies de police judiciaires (OPJ) mire en veille prolongée leur réseau d’indic , et c’est à partir de la que les braconniers furent cueillis puisque morille Obame cerveau du groupe a été pris dans un motel de Makokou tandis que son compère Emane Ango a été arrêté à son domicile du PK 11 cette énième arrestation vient remettre au gout du jour le sempiternel problème de braconnage, une activité qui marque son caractère répréhensible attire toujours certaines personnes vivement que les autorités judiciaires ne lâchent pas prise

Gabontribune : Victor Mba