ACCUEIL > POLITIQUE > Trois femmes nommées Gouverneurs de province 


Trois femmes nommées Gouverneurs de province 

  12 août 2018 à 14h17min 0 Commentaire(s)


Le Conseil des ministres, tenu ce samedi à Libreville, a été sanctionné par la nomination des nouveaux gouverneurs de provinces notamment trois femmes à la tête du Moyen Ogooué, de la Nyanga et l’Ogooué Lolo sur les neuf que compte le Gabon. 

Selon le communiqué final du Conseil des ministres rendu public par le porte parole du gouvernement gabonais, Guy Bertrand Mapangou, Madame Paulette Mengue M’Owono devient le Gouverneur de la province du Moyen Ogooué qui a pour capitale Lambéréné au centre du pays. Originaire de la province du Woleu-Ntem, notamment de la ville d’Oyem dans département du Woleu, elle est magistrate de formation. Elle a occupé deux postes ministériels à savoir les Transports et la Culture. 

La province de la Nyanga, située au sud du Gabon avec pour capitale Tchibanga, sera désormais dirigée par une autre magistrate de formation, Christiane Léckat. Originaire de la province de la Ngounié toujours au sud du pays, précisément de la ville de Mbigou dans le département de la Boumi Louétsi, elle a fait également un passage au gouvernement notamment en qualité de ministre délégué auprès du ministre de la Promotion des investissements, des infrastructures, chargé de l’Habitat.

Quant à la province de l’Ogooué Lolo qui se localise au centre ouest du Gabon, elle aura pour Gouverneur, Madame Marie Françoise Dikoumba. Native de la ville de Tchibanga et du département de Mougoutsi, dans la province de Nyanga au sud du pays, elle a occupé les postes de conseiller spéciale du président de la République en charge des questions sociales, puis de ministre délégué à la protection sociale et à la solidarité nationale.

La nomination de trois femmes aux postes de Gouverneur, s’inscrit dans la cadre de la décennie de la Femme, décrétée en 2015 par le président de la République à Makokou dans le province de l’Ogooué Ivindo lors de la première étape d’une tournée républicaine. Elle constitue également l’application de la loi des quotas de 30% des femmes et des jeunes à des postes électif et administratif, adopté par le parlement il ya quelques années. De même, elle constitue une manière pour le Gabon de se conformer aux engagements pris au niveau international sur la promotion de la Femme. 


A noter qu’outre cette innovation, on note également l’arrivée à la tête de la province de l’Estuaire, de l’ancien directeur général de la société équatoriale des mines (SEM), Rigobert Ikambouyat Ndeka. L’ancien conseiller politique du président de la République, Eloi Nzondo fait un bond pour diriger la province du Haut-Ogooué. La province de la Ngounié revient à Benjamin Banguébé. Tandis que l’ancien collaborateur du président de la République, qui a occupé tour à tour les postes de directeur de cabinet adjoint et conseiller d’Ali Bongo, Joël Ogouma devient le gouverneur de la province du Woleu Ntem au nord du Gabon.