ACCUEIL > POLITIQUE > Trois partis politiques d’opposition déposent la liste de leurs représentants au CGE 


Trois partis politiques d’opposition déposent la liste de leurs représentants au CGE 

  29 mars 2018 à 23h47min 0 Commentaire(s)


Démocratie Nouvelle, le Parti social démocrate (PSD) et le Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS), trois formations politiques absentes lundi dernier lors du dépôt par 41 partis d’Opposition des noms de leurs représentants au Centre gabonais des élections (CGE) près le ministère de l’Intérieur, ont déposé, après harmonisation, la liste de leurs représentants, a-t-on appris.

Selon une source proche de ces formations politiques, « l’absence de Démocratie Nouvelle (DN), du Parti social démocrate (PSD) et du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS), lundi dernier, n’était pas synonyme de division des partis d’Opposition. Elle était consécutive à l’absence du président du PSD, Pierre Claver Maganga Moussavou qui se trouvait hors de Libreville. Nous l’avons attendu afin que nous puissions déposer ensemble la liste au ministère de l’intérieur, laquelle devait préalablement être signée par les trois leaders ».

Le dépôt, mardi, de la liste des représentants des trois partis politiques précités, porte désormais à 44 formations politiques d’Opposition au total qui ont communiqué au ministère de l’Intérieur, les représentants devant siéger notamment à la commission ad hoc en charge de la réception et de l’examen des dossiers de candidature au poste de président du CGE ainsi qu’au collège spécial en charge d’élire le président dudit conseil.
En plus de leur liste harmonisée des noms des représentants, les trois partis politiques sont engagés pour des alliances lors des prochaines élections législatives. Cette décision a été prise, mardi, au cours de la réunion stratégique relative aux prochaines élections législatives du secrétariat permanent de Démocratie Nouvelle.

La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha a saisi l’ensemble des responsables politiques de la majorité présidentielle comme ceux de l’Opposition, afin qu’ils communiquent les noms de leurs représentants respectifs, pour la mise en place du CGE, organe chargé de l’organisation des élections en République gabonaise, conformément aux résolutions du dialogue politique tenu de mars à mai 2017 à Angondjé (nord de Libreville).

Les trois (3) formations politiques sont respectivement dirigées par le président du Conseil économique social, René Ndémézo’Obiang (Démocratie Nouvelle), le vice président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou (PSD) et le président du Conseil national de la démocratie, Séraphin Ndaot Rembogo (PDS).