ACCUEIL > SPORTS > Tropicale/ 
Thomas Voeckler annonce la couleur de la course à France-ville


Tropicale/ 
Thomas Voeckler annonce la couleur de la course à France-ville

  26 février 2017 à 20h49min 0 Commentaire(s)


Thomas Voeckler a répondu aux questions des journalistes gabonais ce dimanche en fin d’après-midi à Franceville dans la Province du Haut-Ogooué où se déroulera le Grand Départ de la 12e édition de la Tropicale Amissa Bongo. A ses côtés, il y avait aussi Yohan Gène le recordman des victoires sur l’épreuve Gabonaise avec 6 succès en 9 participations, l’Erythréen Tesfom

Okubamariam le lauréat 2016 du Trophée du Cycliste africain, l’équivalent du Ballon d’Or africain pour le cyclisme, et le Rwandais Bonaventure Uwizeyimana vainqueur d’étape sur la Tropicale en 2014. "Je ne prends jamais le départ d’une course dans ambition, a déclaré Thomas Voeckler, et ça vaut aussi pour la Tropicale.

Je viens ici pour la 4e fois de ma carrière, ça sera la dernière car je vais arrêter la compétition après le Tour de France. Je veux y briller pour bien montrer mon attachement à cette course qui me fait du bien durant toute la saison ensuite. Toutes les futilités qu’on peut rencontrer durant les courses en France sont vite oubliées quand je pense à mes belles aventures au Gabon."

 
Tesfom Okubamariam n’a pas caché non plus ses ambitions, lui qui portait le maillot jaune du leader de la Tropicale en 2016, juste avant de le perdre face à Adrien Petit lors du contre-la-montre la veille de l’arrivée à Libreville. "Je veux réaliser la même performance que l’année dernière, a déclaré le coureur de l’Erythrée, le maillot jaune m’avait donné beaucoup de motivations." 


Le peloton composé de cinq équipes professionnelles et de dix sélections nationales africaine débutera les hostilités par des étapes vallonnées sur les Plateaux Batéké du Haut-Ogooué dans le sud du Gabon avant de remonter vers Lambaréné, ville traditionnelle du passage de la Tropicale, puis par Libreville où le week-end devrait être réservé aux sprinteurs.