ACCUEIL > POLITIQUE > Un nouveau Commandant en chef à la tête des forces de Police nationale gabonaise


Un nouveau Commandant en chef à la tête des forces de Police nationale gabonaise

  16 avril 2018 à 23h27min 0 Commentaire(s)


Le Général de division, Yves Marcel Mapangou Moussadji, a été officiellement nommé Commandant en chef des forces de Police nationale (FPN) du Gabon, a appris l’AGP, ce lundi dans un communiqué paru dans le quotidien l’Union.

Le nouveau Commandant en chef des Forces de police nationale (Co-chef) remplace à ce poste le Général de Division Thierry Oyé Nzué.
Outre le nouveau Commandant en chef qui occupait jusque-là le poste de Commandant en chef en second, les chambardements ont été effectués dans plusieurs unités de la Police nationale.

Le Général de Brigade Ngoma Serge Hervé est promu au grade de Commandant en chef en second. La direction des relations extérieures échoit au Commandant Luc Léwomba
De même, la direction du centre d’établissement de la Carte nationale d’identité (CNI) au Lieutenant colonel André Amour Ambourouet.

Le commandement de l’Unité de la brigade nautique est désormais sous la responsabilité du Capitaine Davy-Rodrigue Ndjambou.
La préfecture de Police sera désormais dirigée par le Général de Brigade, Jean Germain Effayong Onong. Le lieutenant-colonel Sother Katsou Kanga prend les commandes de la Direction de la sécurité publique.

Dans le même ordre d’idées, le Commandant Pierre Ongoula est le nouveau directeur de la voie publique. La direction de la sureté urbaine va être dirigée par le Commandant Charles Wouono. Quant à l’unité de la brigade anti-criminalité, elle sera conduite par le capitaine Oscar Lendoye Mickoumbi.
Outre les unités centrales, les changements sont également intervenus au niveau de plusieurs commissariats.

Ces changements étaient prévisibles eu égard aux comportements déviants décriés par les usagers sur le terrain. Des pratiques condamnées en janvier dernier par le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, lors de la cérémonie de vœux de nouvel an que lui présentaient les forces de défense et de sécurité.

Le Chef suprême de forces de Défense et de sécurité, Ali Bongo Ondimba avait exhorté ces derniers à mettre fin aux maux qui gangrènent et ternissent la renommée de la police auprès de la population.