ACCUEIL > SOCIETE > Vacances de rêve pour les enfants de Kinguelé


Vacances de rêve pour les enfants de Kinguelé

  6 septembre 2017 à 18h32min 0 Commentaire(s)


 
Le maire de la commune de Libreville, Rose Christiane Ossouka, a offert aux enfants de Kinguelé, quartier populaire du 3e arrondissement de la capitale gabonaise, une plateforme de jeux et loisirs visant à créer des conditions de distraction et d’épanouissement pour des vacances de rêve à ces jeunes défavorisés.
 
Sollicitée par les populations du 2e siège du 3e arrondissement de la commune de Libreville, Rose Christiane Ossouka a répondu favorablement à la demande des jeunes de ce quartier en leur offrant un après-midi récréatif. Une initiative dont l’objectif était d’apporter la joie et la distraction pendant ces vacances. Les enfants venus de toutes les localités environnantes se sont amusés en toute sécurité dans cet espace aménagé au sein de l’école publique de Kinguelé.
 
« Vu l’engouement, la joie des enfants lors de la tournée dans les trois fédération du premier siège du 3e arrondissement de la commune de Libreville, les parents de Kinguelé ont sollicité madame le maire de la commune de Libreville pour que cette manifestation soit étendue à leurs enfants au quartier Kinguelé », a indiqué Alain Brice Boutoto, représentant le maire de Libreville.
 
Stands de jeux et de compétition, kermesse, foires d’exposition, atelier de création pour enfants ; ce sont autant d’éléments destinés à égailler les enfants de ce quartier connu comme l’un des plus dangereux de Libreville. Un véritable lieu de rencontre et de bonheur pour les tout-petits. Ce qui n’arrive pas très souvent. « C’est une bonne opportunité pour nos enfants de pouvoir s’amuser. Ils ont passés 9 mois de cours et ils ont trouvés un moment de détente. Ça fait du bien pas seulement à eux mais aussi à nous les parents », s’est réjouit Adrien Bongo Mavoungou habitant du quartier.
 
De son côté Arnaud wilfrid Yenga salue l’action du maire, ce d’autant que l’opération permet aux enfants de relaxer et de changer les idées. Les parents de ce quartier espèrent que ce geste sera pérennisé et que les enfants de ce quartier retrouveront, à chaque vacance, le sourire.
 

Joel Tatou Gabontribune.com