ACCUEIL > SOCIETE > Vœux de nouvel an au chef de l’Etat : Ali Bongo Ondimba contre les comportements déviants des forces de Défense et de sécurité


Vœux de nouvel an au chef de l’Etat : Ali Bongo Ondimba contre les comportements déviants des forces de Défense et de sécurité

  14 janvier 2018 à 20h23min 0 Commentaire(s)


Au cours de la cérémonie de vœux de nouvel an que lui ont présentés vendredi au palais Rénovation de Libreville, les forces de Défense et de Sécurité, le président de la République, Ali Bongo Ondimba a exhorté ces derniers, à mettre un terme aux comportements déviants qui ternissent leurs images auprès des populations.

« Je rappelle particulièrement à tous les Commandants en Chef de mettre en place des mesures visant à proscrire ces attitudes, qui n’honorent pas le métier des armes », a-t-il dit, tout en rappelant que « il me revient de manière récurrente, que des personnels des Forces de Défense et de Sécurité sont à l’origine de la violation délibérée des lois et règlements, cette forte tendance porte atteinte au renom des Forces de Défense et de Sécurité ».

Le Chef de l’État les a exhortés à respecter l’uniforme qu’ils portent. Il leur a demandé d’arrêter de fréquenter les endroits pas commodes comme les bars, vêtus de l’uniforme et en plein exercice.

Pour Ali Bongo Ondimba, le soldat doit être craint au lieu de faire peur. Aussi, a-t-il manifesté son mécontentement sur le phénomène des rackets des usagers orchestrés les forces défense et de sécurité.

Par ailleurs, le président de la République a répondu favorablement aux différentes requêtes en matière de fonctionnement, de la logistique, de la formation, de l’équipement etc. formulés respectivement par le commandant en chef de la Gendarmerie, Jean Ekoua, le chef d’Etat major des armées, le Général d’armée Auguste Roger Bibaye Itandas, du commandant en chef de la police nationale, le Général Clotaire Oyé Zué et le commandant en chef de la Garde républicaine, le Général Grégoire Kouna.

« A l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité, je prends acte de l’étendue de vos attentes, et j’instruis le gouvernement à renforcer votre capacité opérationnelle, avec l’acquisition de nouveaux équipements modernes et adaptés, par la mise en place d’une loi de programmation militaire », a-t-il dit.

De même, il a exhorté le ministre de la Défense nationale, Etienne Massard Kabinda et le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha à mener une étude pour l’aboutissement du projet de la création d’une structure de Police Technique et Scientifique au profit de la Gendarmerie Nationale et des Forces de Police Nationale.

Il a souhaité également une poursuite de la coordination des unités de Police et de Gendarmerie, et des actions de proximité au sein des populations et dans les milieux scolaires, au regard de l’insécurité grandissante qui prévaut dans les quartiers et les établissements, consécutive à la consommation des stupéfiants. Sans oublier une vigilance dans la préservation de la sécurité sur le territoire national, eu égard au terrorisme, à la piraterie maritime.

« Le 16 décembre 2017 nous a donné la preuve qu’aucun pays n’est à l’abri d’actes ignobles, disons-le, d’actes terroristes sur son territoire. L’attaque au couteau de deux ressortissants danois est la démonstration de votre professionnalisme à travers la promptitude et la justesse avec laquelle vous avez réagi. Pour cela je vous félicite vivement. A ce titre, j’exhorte les Commandants en Chef à redoubler de vigilance sur la qualité de la formation transmise à nos soldats, afin de faire bon usage de ces moyens », a-t-il conclu.